Référence : BW24685
Auteur : Florence Masson
Type : Signalé
Thème : Aménagement du territoire
Rubrique : Généralités - documents d'ensemble
ATTENTION : la reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de l'AMF et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l'objet de poursuites.
Référence : BW24685

Emploi et territoires à l’ordre du jour de la CCTR du 27 juin

28 juin 2017

La commission des Communes et territoires ruraux (CCTR) s’est réunie le 27 juin, à l’AMF. A cette occasion, Jean-Michel Thornary, Commissaire général à l’égalité des territoires (CGET), a été invité à venir présenter les missions du CGET ainsi que le travail de l’Observatoire national des territoires. Jean-Louis Puissegur et Rachel Paillard, respectivement président et rapporteur de la Commission ainsi que les membres élus, ont pu échanger ensemble autour du thème de l’égalité des territoires. Un sujet d’importance pour les maires ruraux.

Les débats ont eu lieu après la présentation d’une étude sur l’emploi et les territoires en France entre 1975 et 2012. Cette étude est parue fin 2016 et fait un état des lieux clair et précieux en termes de données sur l’évolution de l’emploi, en fonction des secteurs d’activité, des périodes de crise et des évolutions territoriales qu’a connues le pays.

On peut ainsi constater, et désormais affirmer, au travers de cette étude, qu’entre 1975 et 2012, l’éloignement entre les emplois et les actifs s’est fortement creusé notamment eu égard aux mutations selon les secteurs d’activité. Plus de 80% des emplois se situent dans les grandes unités urbaines (au sens INSEE). Toutefois, les déterminants de la croissance ou non de l’emploi ne sont pas nécessairement liés aux territoires. Il n’existe donc pas de segmentation urbain-rural en termes d’emplois mais davantage des territoires à plus ou moins forts potentiels de développement. Les distances quotidiennes s’allongent de plus en plus. Aussi, c’est davantage une question d’offres en mobilités qui se posent.

Jean-Louis Puissegur a d’ailleurs souligné ce point : qu’en serait-il en effet si les transports publics étaient davantage présents ? Cela faciliterait-il les déplacements des actifs vivants dans ces territoires péri-urbains et ruraux ? « Tout serait une question de rentabilité dans les investissements », a répondu Jean-Michel Thornary, conscient de la paupérisation de ces territoires dont les bourgs ruraux. Il est évident que si les territoires tels qu’ils sont étaient mieux équipés notamment en très-haut débit (THD), des espaces de co-working (et de télé-travail) pourraient se développer sur des plateformes un peu partout sur le territoire et amoindrir les « fractures ».

Les élus de la commission ont vivement réagi à ce sujet ; le déploiement prévu par l’Etat du THD se faisant encore beaucoup attendre. Le THD est nécessaire aux créations et à la stabilité des emplois et est un service nécessaire aussi aux maisons de services au public (MSAP) qui s’ouvrent et se développent, comme aux maisons de santé… mais sans, ne serait-ce pas peine perdu a souligné Rachel Paillard ! Jean-Michel Thornary a bien pris conscience de la demande des élus et indiqué d’ailleurs que ce sujet serait largement abordé, ainsi que celui de la désertification médicale, lors de la Conférence nationale des territoires de fin juillet, à la demande du gouvernement.

Un point sur ces sujets devrait donc faire l’objet des prochaines discussions de la CCTR ; les élus attendant encore des avancées concrètes.

© Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :