Rythmes scolaires : conserver les acquis de la réforme

Les Rencontres de l’éducation ,organisées par l’AMF, le 5 avril, ont démontré l’attachement des élus au rôle éducatif que peut remplir la commune.

Le retour à la semaine scolaire de 4 jours se dessine comme la tendance majeure. Ce qu’a confirmé le ministre de l’Éducation nationale dans une interview à Maires de France et Maire info, lors de sa participation aux Rencontres de l’AMF consacrées à l’école, le 5 avril. Les conséquences de ce retournement étaient au cœur de la première table ronde de la rencontre.

Paradoxalement, plusieurs élus ont expliqué qu’ils opéraient ce retour à 4 jours à contre-coeur. Il s’agit surtout d’élus de grandes villes ou de villes moyennes, comme Meudon (92). Mais pas que.
 
Les élus n’ont pas manqué au passage de s’inquiéter du rôle des conseils d’école,trop souvent sous la pression des enseignants, certains ayant voté en faveur de la dérogation pour le retour aux 4 jours « avant même la parution du décret » du 27 juin 2017.
 
Extrait de l'article de Maires de France de mai 2018.
© Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :