Espace des Associations départementales


Circulaire du 3 mai relative aux orientations pour l'emploi des crédits du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) pour 2018

La circulaire NOR/INTK1812457C du 3 mai 2018 détaille les orientations pour l’emploi des crédits du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) pour 2018.
 

Après une hausse exceptionnelle constatée l’année dernière, le fonds retrouve un montant comparable aux exercices précédents puisqu’il s’élève à 72,9 millions d’euros pour 2018 (pour rappel, il était de 69,4 millions d’euros en 2016).
 

L’année 2018 est une année de transition pour le FIPD puisqu’il poursuit la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention de la délinquance 2013-2017 qui doit être actualisée « dans le courant de l’année ».
 

En ce qui concerne les communes et EPCI, la circulaire insiste sur les actions prioritaires des deux volets de prévention de la délinquance et de la radicalisation en évoquant notamment :

- la sécurisation des sites sensibles, en premier lieu scolaires et à caractère religieux, afin de financer le déploiement des systèmes de protection (vidéoprotection, portail, barrières, alarme anti-intrusion…) ;

- les actions d’amélioration de la tranquillité publique et, en particulier, de la « prise en compte de la dimension humaine  de la sécurisation des espaces publics » (médiation, prévention spécialisée…) ;

- l’équipement des polices municipales en finançant l’acquisition de gilets pare-balles et de terminaux de radiocommunication. En revanche, l’aide à l’achat de caméra-piétons est abandonnée puisque l’expérimentation expire au 4 juin 2018.
 

Il est à noter une évolution en matière de mise en œuvre du FIPD car, même si l’exécution du fonds continue à s’établir au niveau départemental, la programmation et les arbitrages seront principalement décidés par le préfet de région. L’organisation financière sera ainsi revue en conséquence pour l’exercice 2019.
 

D’ici là, la circulaire invite les préfets, si ça n’est déjà fait, à lancer dès à présent les appels à projets et confirme la consultation des maires et présidents d’EPCI sur les arbitrages financiers envisagés. Les tableaux de programmation doivent parvenir au comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation avant le 25 mai 2018.


Prévention de la délinquance
Sécurité - salubrité - police
Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW25392
18 Mai 2018