Référence : BW24100
Type : Communiqué
Thème :
Rubrique : Généralités - documents d'ensemble
ATTENTION : la reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de l'AMF et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l'objet de poursuites.
Référence : BW24100

Paris, le 16 novembre 2016

 
/COMMUNIQUE DE PRESSE / COMMUNIQUE DE PRESSE  

 

L'AMF et Pôle Emploi signent une convention de partenariat
pour renforcer leurs actions communes en faveur de l'emploi
t efficacement des missions indispensables au bon fonctionnement du service public, la masse salariale et les effectifs de la fonction publique territoriale sont régulièrement questionnés. Ce sont les maires et les présidents des collectivités employeurs qui sont alors mis en cause. Or, au-delà de la seule question des effectifs, dans un contexte de diminution des dotations de l’Etat, de réformes imposant de nouveaux coûts salariaux aux collectivités, et de réorganisation territoriale majeure, les politiques des ressources humaines (RH) s’adaptent et innovent. l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF), le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), la Fédération nationale des Centres de gestion de la fonction publique territoriale (FNCDG), l’Assemblée des Départements de France (ADF) et Régions de France, avec la participation du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), ont décidé de réaliser ensemble une étude pour rendre compte de ces évolutions. Ils publient aujourd’hui les résultats de l’édition d’HoRHizons 2016.

Hizons 2016 s’appuie sur une enquête du CSA réalisée entre le 7 juin et le 1er juillet 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 816 collectivités locales et établissements publicsAa

Trois quarts des collectivités (74 %) estiment que la baisse des dotations va affecter leur politique RH, une proportion similaire à celle de 2015.us de la moitié des collectivités (53 %) envisagent de ne pas remplacer les départs prévus, un chiffre en nette progression par rapport à 2015 (+ 9 points, 44 % l’année dernière). 

La réforme territoriale concerne près des deux tiers des collectivités (65 %).

Dans un contexte de chômage élevé et de précarisation des plus fragiles, l’accès à l’emploi constitue une préoccupation majeure des français. Les maires et les présidents d’intercommunalité, élus de proximité, sont en première ligne pour répondre aux attentes de leurs concitoyens dans ce domaine comme dans bien d’autres. La fine connaissance du tissu économique de leur territoire, articulée avec leur capacité à développer des politiques innovantes adaptés à la réalité du terrain, en font des acteurs incontournables de la lutte contre le chômage.

C’est dans ce cadre et avec l’ambition de promouvoir un cadre de référence national auprès de ses adhérents que l’AMF a conclu une convention avec Pôle Emploi. Signée ce jour lors de la Rencontre de l'emploi, autour des principaux acteurs, par Jean Basseres, Directeur général de Pôle Emploi, et André Laignel, Premier vice-président délégué de l’AMF, cette convention renforcera le partenariat entre les maires, les présidents d’intercommunalité, et les services de Pôle Emploi sur tout le territoire, dans le but de faire converger leurs moyens respectifs au service des demandeurs d’emploi et de l'attractivité économique des territoires.

C’est ainsi que les élus, en tant que facilitateurs d’emploi, partageront sur la base de leur projet de développement territorial, les informations socio-économiques, les outils et moyens à leur disposition et, que Pôle emploi partagera ses connaissances du marché du travail, ses projets, ses services, ses outils, son organisation afin d’élaborer ensemble des projets territoriaux adaptés aux besoins des territoires. Cette coopération a également pour objectif de faciliter l'accès des communes et des intercommunalités à l'indemnisation de leurs anciens agents, en fluidifiant la transmission des informations par Pôle emploi.

Lors de la signature de cette convention en clôture de la Rencontre de l’emploi organisée par l’AMF, André Laignel a déclaré : « il ne peut y avoir de politique de l'emploi hors sol ; le maire est un rouage indispensable pour l'enraciner dans les territoires. Pour la recherche d'emploi comme sur bien d'autres sujets, le maire est souvent le premier recours et le dernier espoir. Il a toute sa place pour porter et relayer les dispositifs favorisant l'accès à l'emploi."

 Lien vers la convention

Marie-Hélène GALIN                                                                                                                           Thomas OBERLE

Tél. 01 44 18 13 59                                                                                                                              Tél. 01 44 18 51 91

marie-helene.galin@amf.asso.fr                                                                                             thomas.oberle@amf.asso.fr

                

Lien vers la plaquette de présentation détaillée de HoRHizons 2016

 

 

 

  

© Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :