Retour sur la crise sanitaire vécue dans les territoires

Espace des Associations départementales


Espace Élus Espace AD

Retour sur la crise sanitaire vécue dans les territoires

En juillet 2019, lors de la première enquête auprès des Français sur leurs perceptions et représentations du rôle des équipes municipales, un fort besoin de « communalité » était apparu. Si le maire émergeait comme l’acteur politique incontournable au plan local, son rôle bien qu’indispensable n’apparaissait pas toujours clairement auprès des citoyens quant à son champ d’intervention. La crise sanitaire, qui a bousculé le déroulement des élections municipales de 2020, n’a pas apporté une meilleure clarification du rôle des maires : tributaires des Agences régionales de santé, ils ont dû répondre aux appels de leurs administrés sans pour autant se substituer à l’État et ses représentants dans leur champ de compétence.

L’épidémie causée par le coronavirus a modifié les rapports du contrat social sur le terrain des libertés, interrogé le degré de cohésion d’une société confinée de longues semaines et confirmé le civisme des Français.
Elle a aussi mobilisé voire réquisitionné les équipes municipales pour suppléer un appareil d’État impréparé à l’ampleur du choc et aux nombreuses réponses d’intervention à concevoir. Si le maire est l’interlocuteur politique de proximité par excellence, celui qui fait vivre l’esprit décentralisateur de la démocratie, les Français n’ont jamais réellement eu l’occasion de débattre des enjeux de l’organisation politique et administrative du territoire depuis les lois de décentralisation de 1982. Or, la crise sanitaire a agi comme un puissant révélateur d’une centralisation excessive de la décision publique, une absence de culture politique de la décentralisation ou de la différenciation et une incapacité pour les citoyens àattribuer la responsabilité des décisions aux acteurs concernés.

Dans le cadre de l’Observatoire de la démocratie de proximité, à l’initiative et en partenariat avec l’AMF, le CEVIPOF a conduit une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 10 105 Français pour comprendre la manière dont les Français ont vécu la crise sanitaire, comment ils ont pu apprécier le rôle de leur maire (et des équipes municipales), quels sont les ressorts de la confiance accordée aux édiles, et comment l’avenir des territoires de vie peut s’engager de manière harmonieuse entre une aspiration au respect du principe d’égalité républicaine mais également à davantage d’efficacité publique.

Documents de l'AMF :


Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW40839
22 Juil 2021

Auteur : AMF