Espace des Associations départementales


Les maires et la sécurité dans les écoles

Dans le contexte des récents attentats et de la menace terroriste, les ministres de l’Intérieur, de l’Education nationale, et de l’Agriculture, ont tenu une conférence de presse commune le 24 août 2016 pour rappeler les consignes et les mesures à adopter pour la sécurité des écoles et de leurs abords à la rentrée 2016.
En réponse, l’AMF a adressé un courrier aux ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale , en date du 26 août, réaffirmant que les maires et présidents d’intercommunalité sont particulièrement soucieux de sécuriser au mieux les écoles et leurs abords. Néanmoins, ils ont besoin d’informations plus précises sur les points de vigilance en matière de sécurisation des locaux, ce que n’apportent pas les différents textes publiés. L’AMF a d’ores-et-déjà obtenu la création d’un prochain groupe de travail du ministère de l’Education nationale sur ce sujet, auquel elle participera activement.

En outre, l’AMF a fait part de la forte préoccupation d’ores-et-déjà témoignée par des élus sur le coût des travaux demandés dans le cadre des PPMS, dans le contexte de baisse des dotations. Elle prend note de l’abondement de 50 millions d’euros du FPID (passant de 70 à 120 millions d’euros) mais elle considère que cet effort financier devra être prolongé dans les mois et années à venir à la hauteur nécessaire.

Enfin, l’AMF a demandé que les temps périscolaires organisés par les personnels territoriaux soient pleinement pris en compte dans les mesures déployées, en particulier pour l’élaboration des PPMS, l’organisation des exercices d’intrusion-attentats et la formation des encadrants, afin de mieux sécuriser la liaison scolaire – périscolaire.