Référence : BW24501
Type : Article Maire-Info
Thème : Organisation et gestion communale
Rubrique : Généralités - documents d'ensemble
ATTENTION : la reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de l'AMF et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l'objet de poursuites.
Référence : BW24501

Élection présidentielle : les bureaux de vote placés sous haute sécurité

21 avril 2017

 Abonnez-vous à Maire Info

 

Alors que la menace terroriste n’a jamais été aussi forte dans le pays, comme en témoigne encore l’attentat contre des policiers hier soir sur les Champs-Elysées, le ministre de l’Intérieur vient d’envoyer de nouvelles instructions aux préfets et aux hauts-commissaires afin d’assurer la sécurité des opérations électorales. Dans une circulaire datée du 20 avril, Matthias Fekl leur demande de « s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre des instructions » qu’ils ont reçues le 9 mars dernier.
Pour assurer la sécurité interne des bureaux de vote (salle et accès à la salle), le ministre demande aux préfets de « s’assurer auprès des maires que les présidents de bureau de vote ont tous été destinataires du rappel des règles leur permettant d’exercer leur compétence générale en matière de police de l’assemblée ». Les représentants de l’Etat doivent « vérifier en particulier » que les présidents de bureau de vote « disposent tous du modèle de réquisition écrite sur lequel ils pourront s’appuyer, le cas échéant, pour autoriser la présence de forces armées dans la salle de vote en cas de danger pour l’intégrité physique des personnes ».
La circulaire rappelle aussi les recommandations faites par le ministère de l’Intérieur début mars. Tous les accès aux bureaux de vote non indispensables pour les opérations électorales ou l’évacuation du public doivent être condannés. La mise en place de mesures d’inspection et de filtrage doit avoir été prévue ainsi que d’autres permettant d’assurer la gestion des filles d’attente.
Matthias Fekl rappelle aussi qu’un « dispositif engagé de partouilles dynamiques » assurera une « présence visible et régulière » des forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité des abords des 67 000 bureaux de vote ainsi que le parcours des électeurs. Elles pourront « intervenir rapidement en cas de sollicitation des présidents des bureaux de vote », ajoute le ministre. Ce dernier demande également qu’une « vigilance particulière » soit portée au moment de l’ouverture et de la fermeture des bureaux de vote ainsi que lors des opérations de dépouillement des bulletins.
Matthias Fekl demande enfin aux préfets de s’assurer que les forces de l’ordre engagées disposent bien « de l’annuaire des bureaux de vote de leur ressort de compétence » et que les présidents des bureaux de vote disposent bien pour leur part « d’un numéro de téléphone leur permettant de solliciter l’intervention des renforts dans les délais les plus brefs ».

Télécharger la circulaire.

 
© Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :