Référence : BW24989
Type : Maire-info
Thème : AMF
Rubrique : Généralités - documents d'ensemble
ATTENTION : la reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de l'AMF et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l'objet de poursuites.
Référence : BW24989

CNT : réunion préparatoire entre Édouard Philippe et les associations d’élus

1 décembre 2017

 Abonnez-vous à Maire Info

Le Premier ministre, Édouard Philippe, et les représentants des collectivités ont arrêté hier l'ordre du jour de la Conférence nationale des territoires (CNT) qui se tiendra le 14 décembre prochain à Cahors, dans le Lot. Les échanges ont porté sur les modalités des contrats que l'Etat entend passer avec les 320 plus importantes collectivités sur la maîtrise de leurs dépenses, a-t-on appris auprès de Matignon. Le dialogue s'est engagé sur les travaux de la mission confiée au sénateur du Val-d’Oise, Alain Richard, et à l'ancien préfet Dominique Bur pour préparer ces « contrats de mandature » (lire Maire info d’hier).
Le président de l'AMF, François Baroin, a rappelé que l'AMF « conteste le fondement même du raisonnement de la mission qui repose sur l’appréciation des dépenses et non sur leur part dans la dette   », souligne l'association ce matin. l’AMF a aussi « redit que les conditions de la contractualisation n’étaient pas suffisamment précises à ce stade ».
Les responsables des associations d'élus locaux (AMF, ADF, Régions de France, France Urbaine, Villes de France...), des représentants du Parlement, ainsi que huit membres du gouvernement ont participé à cette réunion préparatoire à la CNT. Outre les contrats Etat/collectivités, les enjeux institutionnels et l'exercice des compétences, la simplification des normes, seront à l'ordre du jour, selon Matignon. Egalement parmi les sujets qui seront abordés : la lutte contre les fractures territoriales, autour du numérique, de l'accès aux soins et aux services publics.
Les discussions ont aussi porté hier sur l'assouplissement des compétences eau et assainissement (lire article ci-dessus).
La CNT du 14 décembre prochain sera la seconde du genre, la première s’étant tenue au Sénat le 17 juillet dernier (lire Maire info du 18 juillet). A l'occasion de la prochaine CNT, le Premier ministre a décidé de « délocaliser Matignon » dans le Lot pendant trois jours, du 13 au 15 décembre.
Avec cette rare initiative, le chef du gouvernement et la cinquantaine de membres de son cabinet « pourront ainsi multiplier les rencontres et les visites de terrain, au contact de tous les acteurs publics et privés du département », explique-t-on dans l’entourage d'Edouard Philippe.
« Le Premier ministre ne veut pas se contenter de visites rapides, menées trop souvent au pas de charge du fait de contraintes d’agenda. Il souhaite dès qu’il le peut organiser des déplacements plus longs sur un territoire, avoir davantage de temps pour écouter et dialoguer », poursuit-on à Matignon.
En pratique, le Premier ministre devrait se rendre dans le Lot le 13 décembre dans l’après-midi, après le Conseil des ministres à l’Elysée et la remise du très attendu rapport des médiateurs sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, pour revenir à Paris le 15 en fin de journée. Quant aux conseillers, ils ne devraient pas faire l'intégralité de cette « délocalisation », mais plutôt venir une demi-journée ou une journée chacun en fonction du programme, selon Matignon.

© Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :