Espace Associations départementales


Intervention de Jacques Pélissard au Forum pour la Coopération Internationale des Collectivités organisé par l’association Cités-Unies France (CUF)

CONTEXTE
Le 2ème Forum pour la Coopération Internationale des Collectivités s’est tenu les 7 et 8 juillet 2011 au Palais des Congrès à Paris. Cet évènement vise à rassembler tous les acteurs de la coopération décentralisée : les décideurs locaux, les associations de collectivités, le monde associatif comme les entreprises concernées par le développement local.

THEME DES DEBATS
Ce forum a donné lieu à la tenue de nombreuses conférences sur les différents aspects de l’engagement international des collectivités territoriales (énergie, risques majeurs et résilience, transports et mobilité) et a permis d’aborder les spécificités des coopérations en fonction des zones géographiques partenaires (nouvelle donne au Maghreb, services publics de proximité en Afrique, coopération en Amérique latine…).

REPRESENTATION DE L’AMF
Jacques PELISSARD, député-maire de Lons-le-Saunier et président de l’Association des maires de France, qui intervenait dans le cadre de la séance d’ouverture du Forum, a rappelé l’implication de l’Association des maires de France au niveau international, à travers la nomination d’élus à la CNCD (Commission nationale pour la coopération décentralisée) et les actions menées en partenariat avec la DAECT (Délégation à l’action extérieure des collectivités territoriales).Constatant que les sociétés se globalisaient (les flux de produits manufacturés, les flux de communication, les flux commerciaux), il a souligné les risques de déchirure que cette mondialisation pouvait entraîner.

Face à ces risques d’atteintes au tissu social, des flux de solidarité doivent donc à leur tour s’internationaliser et développer un sentiment commun pour protéger notre planète.

Les collectivités du monde entier, quel que soit le continent, ont un rôle à jouer, en échangeant sur leurs expériences puisqu’elles sont souvent confrontées aux mêmes problèmes (gestion de l’eau et des déchets par exemple). Il est par conséquent essentiel qu’elles partagent leurs échecs et leurs solutions.

Dans le même temps, les coopérations doivent devenir plus équilibrées et reposer sur un échange où chacun apporte à l’autre.

Les collectivités doivent travailler ensemble pour protéger collectivement notre planète, par notre réflexion et par nos actions.

Documents de l'AMF :


L'AMF dans les rencontres internationales


Réf. : BW10609
18 Août 2011

Auteur : Julia Barbier