Espace des Associations départementales


Alimentation, transports, santé... Pour améliorer leurs conditions de vie, les Français misent sur la proximité

Quelles solutions les Français imaginent-ils pour améliorer leurs conditions de vie dans les territoires ? C’est la question ouverte posée par Make.org, organisation qui initie des consultations citoyennes face à l'affaiblissement démocratique, et à laquelle plus de 116 000 Français ont répondu sur une plateforme entre le 1er février et le 28 mars 2021. « 21 % des propositions de la consultation concernent les transports dans les territoires. Il est question d’améliorer ou de maintenir certaines lignes de train et de bus, particulièrement celles desservant les milieux ruraux, de mieux connecter les citoyens aux grands pôles urbains, résume Make.org au début de sa présentation du 13 avril en téléchargement ci-dessous. Le thème de la gouvernance territoriale rassemble, quant à lui, 19 % des propositions ». Les Français plaident notamment pour l'accentuation des logiques de décentralisation sur le territoire.

Recréer du lien et de la vie sociale

Dans l’ensemble des domaines de la vie quotidienne, les Français plébiscitent la proximité, à commencer par une nouvelle façon de produire et de consommer qui impliquerait une priorisation des produits locaux, des circuits courts et de la vente directe. Parmi les mesures qui concernent directement les maires, ils proposent « l’inscription de tous les lieux de restauration collective dans une démarche d’achat local ». Ils invitent les exécutifs locaux à privilégier le retour des commerces de proximité (boulangeries, boucheries, cafés, épiceries, fromageries) dans les bourgs des zones rurales « afin de recréer du lien et de la vie locale » aux dépens de la construction de grandes zones commerciales en périphérie des villes. 
L’opération « 1000 cafés », menée par le groupe d’économie sociale et solidaire SOS, vise depuis 2019 au retour des cafés dans les communes de moins de 3 500 habitants. Avis aux communes intéressées : « L’appel à candidature reste ouvert, il n’y a pas de date limite pour candidater. Plusieurs phases d’instruction et de sélection ont lieu tout au long de l’année », fait savoir le groupe sur son site. 

« Faciliter la vie quotidienne des personnes âgées »

Dans le même souci de proximité, les Français ayant participé à cette consultation nationale proposent de « renforcer l'offre de soins dans les zones rurales et soutenir le système de santé dans son ensemble ». L’implantation de maisons médicales en zone rurale est notamment plébiscitée.
Les habitants de ces villages et petites villes de moins de 20 000 habitants préconisent, par ailleurs, de « faciliter la vie quotidienne des personnes âgées » (développement du maintien à domicile ou des lieux de vie alternatifs comme des hébergements collectifs…), de « maintenir un service public de proximité » et de « sanctionner les dépôts de déchets dans la nature ». Ils défendent, à ce sujet, une augmentation des contrôles et une verbalisation des contrevenants et une meilleure sensibilisation de la population. « Les citoyens se divisent, en revanche, sur la facturation des ordures ménagères des foyers en fonction de leur poids afin de motiver la réduction des déchets ».
« Cette consultation, conluent Make.org et ses partenaires (de nombreuses associations d'élus sont associées à la démarche), est la première étape de la Grande cause #AgirPourMonTerritoire, qui s’étendra sur trois ans. Au mois de juillet prochain, des ateliers de réflexion et de co-construction auront lieu avec des citoyens, entreprises, associations et institutions, pour transformer les idées prioritaires issues de la consultation en pistes d’actions concrètes, qui seront ensuite développées, financées, puis expérimentées sur le terrain et déployées à l’échelle nationale. » 

Télécharger la présentation de Make.org.


Le quotidien d'informations destiné aux élus locaux
Abonnez-vous !

Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW40709
21 Avr 2021

Auteur : Maire-Info