L'AMF saisit Gabriel Attal, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé des Comptes publics sur la suppression e la CVAE

Espace des Associations départementales


Espace Élus Espace AD

L'AMF saisit Gabriel Attal, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé des Comptes publics sur la suppression e la CVAE

Le projet de loi de finances pour 2023 que le gouvernement a présenté prévoit la suppression de la CVAE, une ressource fiscale des collectivités.

Si l'AMF partage le souci de permettre une réindustrialisation du pays, notamment par l'allègement de la fiscalité de production, le choix de supprimer la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), impôt économique, plutôt qu'un impôt de production proprement dit, c'st à dire un impôt de production affectant directement la compétitivité des entreprises, pourrait contrevenir à l'objectif affiché.

L'AMF estime qu'il est indispensable de maintenir le lien fiscal entre les entreprises et leur commune d'implantation, qui constitue un levier d'attractivité des communes et favorise la réindustrialisation du pays.