Espace Associations départementales


Communiqué de presse I Analyse financière des communes et EPCI : une première année de mandat inédite

L’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité et la Banque des Territoires ont renouvelé leur partenariat pour analyser les finances du bloc communal en 2020, année marquée principalement par une mise en tension des ressources des collectivités du fait de la crise sanitaire et par un renouvellement électoral.

Les résultats de cette analyse mettent en lumière une première année de mandat inédite avec un effet de ciseau sur les finances des collectivités. En effet, si les dépenses de fonctionnement ont stagné, les recettes ont connu un décrochage, notamment celles liées à l’exploitation des produits des services et aux rentrées fiscales sur l’activité économique, générant une diminution des capacités d’autofinancement et de l’épargne nette du bloc communal.

Par ailleurs, le contexte de la crise a pesé sur l’activité de la première année de mandat, accentuant la diminution des dépenses d’investissements, au-delà des effets de cycle traditionnels. L’encours de dette augmente, dans un contexte de faiblesse des charges financières, et le ratio de désendettement se détériore légèrement en raison de la baisse de l’épargne brute.

Ces tendances laissent entrevoir des perspectives incertaines pour 2021 et 2022, avec des contraintes pesant tant sur les dépenses des collectivités que sur leurs marges de manoeuvre, nécessitant d’arbitrer, en parallèle, avec le financement des investissements.