Conférence de presse de rentrée de l'AMF

Espace des Associations départementales


Espace Élus Espace AD

Conférence de presse de rentrée de l'AMF

"Nous voulons participer au redressement du pays. Il faut une grande loi de libertés locales.", c’est le message qu’a voulu rappeler David Lisnard, président de l’AMF, hier matin, lors de la conférence de presse de rentrée de l’Association aux côtés d’André Laignel, premier vice-président délégué et de Murielle Fabre, secrétaire générale.

Les élus de l’AMF se sont exprimés sur les principaux sujets d’actualité et ont réaffirmé les positions de l’Association. Le président est revenu sur la « crise que nous traversons » et a rappelé qu’elle « ne pourra être vaincue que si les collectivités territoriales peuvent travailler ».

André Laignel a démontré que « les collectivités territoriales ne portent en rien la responsabilité des déficits publics » et a insisté sur l’opposition de l’AMF à la suppression de la CVAE.

Il a ajouté à cela qu’« il est inenvisageable de ne pas indexer la DGF sur l'inflation quand celle-ci est à près de 7%. Il est essentiel de préserver les capacités des collectivités locales pour répondre aux enjeux de notre temps et aux attentes de nos concitoyens. » Enfin, Murielle Fabre a souligné que les maires et présidents d’intercommunalité « sont avant tout des employeurs » et a rappelé les « propositions très concrètes de l’AMF pour favoriser l'attractivité des métiers de la fonction publique territoriale. » La secrétaire générale a appelé à davantage de moyens pour accompagner les agents.

Télécharger le dossier de presse

Retrouver la conférence de presse de rentrée de l'AMF en streaming :

Documents de l'AMF :


Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW41363
15 Sep 2022

Auteur : AMF