Espace des Associations départementales


Courrier du président de l'AMF à Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication

Réagissant à l'affirmation de Mme Pellerin, dans le cadre de son discours prononcé le 1er juillet 2015 devant le Conseil National des Professions du Spectacle, selon laquelle le désengagement du bloc communal en matière culturelle provenait principalement d’un choix politique des élus locaux, le président de l'AMF rappelle le profond attachement des maires à l’action culturelle puisqu’ils en sont les premiers financeurs, bien loin devant les régions et les départements.

Il indique que les dispositifs de financement mis en place par le ministère contraignent régulièrement les communes à des dépenses supplémentaires ou à des créations de nouvelles offres de service auxquelles elles s’efforcent de répondre, non sans difficulté.

Les maires sont ainsi placés dans une position de « bon ou mauvais élève » alors même que le ministère de la Culture et de la communication confirme, par ses pactes culturels, un niveau historiquement bas de ses crédits.

Pour l'AMF, l’ampleur brutale et immédiate de la baisse des dotations décidées par l’État, qui représente une baisse cumulée de 28 milliards d’euros sur la période 2014-2017, explique la baisse des contributions financières du bloc communal en matière culturelle.

François Baroin rappelle à la ministre que l’AMF alerte depuis un an le Gouvernement sur les conséquences pour la cohésion sociale et la situation économique nationale de l’effort insoutenable qui est imposé et que la baisse de 30% des dotations a des conséquences inévitables sur les politiques volontaires des collectivités territoriales puisque leurs marges de manœuvre sont excessivement réduites, compte tenu de dépenses contraintes et du poids des normes.

Dans ce contexte, la baisse des dépenses culturelles n’est malheureusement qu’une des premières conséquences les plus visibles.

Le président de l'AMF regrette, en conséquence, que le rôle essentiel des élus locaux en matière de politique culturelle ait été mis en cause, notamment devant les professionnels de la culture.

Documents de l'AMF :


Culture


Réf. : BW13677
17 Juil 2015