Espace des Associations départementales


Echanges Franco-Italiens du 8 Mars 2016 à l’AMF

pbardocz

 

 

Le Mardi 8 Mars 2016, dans le cadre du programme d’invitation des personnalités d’avenir (PIPA) du Ministère des affaires étrangères et du développement international [1], l’AMF a reçu  M. Alessandro Cattaneo, membre du bureau de la présidence du parti Forza Italia, délégué national de la formation et président de la fondation "Patrimonio Comune" (FPC), ancien maire de Pavie, et ancien  président de l’Association Nationale des Communes Italiennes (ANCI).

Le préfet Rollon Mouchel-Blaisot, directeur général de l'AMF, a accueilli au nom du président François Baroin,  Monsieur Alessandro Cattaneo qui  souhaitait aborder les missions et l’organisation de l'AMF et les comparer à celles de son homologue  italien, l’ANCI (notamment les relations  entre le gouvernement et les communes) ainsi que les enjeux des réformes territoriales des deux côtés des Alpes.

Le directeur général de l'AMF a donc présenté  l’association (structure et missions) en insistant sur le fonctionnement paritaire de ses instances (qui n’est pas d’usage au sein de l’ANCI), vraie spécificité et force de l’AMF.

Concernant les relations avec le gouvernement, Monsieur Rollon Mouchel-Blaisot a expliqué que les communes françaises se considéraient comme des partenaires de l'état et non des exécutants. Il a aussi  rappelé l'importance de la représentation des autorités locales et la popularité des maires dans le climat actuel de désenchantement politique auprès des institutions. Enfin il a présenté le Congrès annuel de l’AMF qui se tient en même temps que  le Salon des maires et réunit plus de 11000 élus chaque année à Paris.

De son côté, Monsieur Cattaneo a indiqué que l'Assemblée Générale Italienne regroupait 5000 maires et conseillers municipaux en présence du premier ministre italien dans une ville différente chaque année. Cependant, le congrès italien qui se tiendra dans la ville de Bari en Octobre 2016  n'est pas le seul lieu de rencontre des autorités locales et du gouvernement. Ces dernières retrouvent en effet les ministres du gouvernement chaque semaine et le président environ trois fois par an.

L’échange  a ensuite porté sur  les dernières  réformes territoriales menées en France ainsi que leurs implications; notamment sur les compétences et les moyens des nouvelles régions et sur les mandats des élus. Monsieur Rollon Mouchel-Blaisot a également évoqué, le rôle de l'AMF pour encourager les démarches de mutualisation des services de communes et d'intercommunalités et la fusion volontaire de communes.

Ces échanges ont constitué un premier contact qui devrait être bientôt développé, notamment lors d’un déplacement de M. Baroin à Rome début avril 2016.


[1] Qu’est-ce que le PIPA ?

Placé sous la responsabilité du Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie (CAPS) du ministère des affaires étrangères, le PIPA offre à de futurs leaders l’opportunité de réaliser des rencontres de haut-niveau, en lien avec leurs activités et leurs centres d’intérêts. Depuis mars 1989, ce sont ainsi plus de 1700 personnes, originaires de 133 pays différents, qui ont pu en bénéficier. A titre d’exemple, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient ont représenté près de 10% des invités du PIPA depuis sa création (soit 175 participants).

Qu’il soit organisé au bénéfice d’une seule personne ou d’un groupe, le principe du PIPA reste toujours le même : un séjour d’études personnalisé, à partir des thèmes suggérés par le (ou les) participant(s)et qui se déroule sur une semaine entière. C’est un outil unique pour leur permettre d’affiner leur connaissance de la France, au-delà des idées reçues et des clichés. Dans le même temps, les liens privilégiés qui sont créés à cette occasion ont vocation à être pérennisés par la création de réseaux des bénéficiaires de ce programme.

 

 

Invités internationaux à l'AMF


Réf. : BW14467
16 Mars 2016

Auteur : Nicolas Godeau