Espace des Associations départementales


Identifiant ou mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ou votre identifiant ?
Cliquez-ici.

Journée d’échanges sur la place et les atouts du vélo dans la mobilité du quotidien

Une journée d’information et d’échanges sur la place du vélo dans la ville s’est tenue le 13 décembre dernier dans l’auditorium de l’AMF, co-organisée par l'AMF, le Club des villes et territoires cyclables et le réseau Agir.

 

Frédéric Cuillerier, président de l’Association des maires du Loiret et président de la commission Mobilité de l’AMF, animait cette journée aux côtés de Pierre Serne - président du Club des villes et territoires cyclables et d'Anne Bellamy - responsable des autorités organisatrices chez AGIR.

 

Avant d’échanger sur les retours d’expériences des nombreux intervenants, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a introduit les débats. Elle a rappelé le lancement du « plan vélo national » annoncé par le Premier ministre le 14 septembre dernier : plan ayant pour ambition de mobiliser l’ensemble des acteurs via des moyens inédits, dont la création d’un Fonds national doté de 350 millions d’euros à échelonner sur sept ans. L’objectif est de taille : tripler, d’ici à 2024, la part modale du vélo en France qui est aujourd’hui de 3%.  Elle a ensuite présenté les grands axes de la future LOM, dont l’un des objectifs est de faire du vélo « un mode de transport à part entière » en reprenant une grande partie des objectifs du « plan vélo national ».  Quant aux moyens financiers, la Ministre a rappelé l’existence de la DSIL, dont 25 millions d’euros ont été fléchés sur le vélo en 2018, sans oublier les aides à la création d’aires de covoiturage. Elisabeth Borne encourage les élus à se rapprocher des préfets pour bénéficier de ces leviers fiscaux, véritables accélérateurs d’investissements.

 

Enfin, la ministre a présenté un des leviers fort du projet de la LOM qui remplace l’indemnité kilométrique vélo en « forfait mobilité durable » (jusqu’à 400 euros par an sans charges à partir de 2020) ainsi que le lancement d’un nouvel appel à projets de l’État afin d’anticiper la mise en place du « fonds mobilité active ».

 

Les intervenants sont ensuite venus présenter, à tour de rôle, les actions en faveur du vélo menées aujourd’hui sur leurs territoires communaux et intercommunaux. Création de bandes cyclables, de voies vertes, de zones de circulation apaisée, de double-sens cyclables, de places de stationnement sécurisées ou encore des réflexions menées au stade de la planification urbaine (…). Ces retours d’expériences ont donné lieu à des échanges riches avec les participants témoignant de l’existence d’une véritable « culture vélo ».

 

Vous pouvez visionner l’intégralité de cette journée d’échange sur le site de l’AMF via ce lien de téléchargement : https://www.amf.asso.fr/documents-la-place-les-atouts-du-velo-dans-la-mobilite-du-quotidien/39162


Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW39173
4 Jan 2019

Auteur : Louise Larcher