Espace des Associations départementales


Le gouvernement invite les communes à pavoiser les mairies aux couleurs de la francophonie samedi prochain

L’actualité épidémique a, il est vrai, un peu occulté l’événement. Mais la période du 13 au 21 mars marque la Semaine de la langue française et de la francophonie. Des célébrations particulières se déroulent depuis plusieurs mois, dans le cadre du cinquantenaire de la création de l’Agence de coopération culturelle et technique, devenue depuis l’OIF (Organisation internationale de la francophonie). Cette organisation est dirigée depuis 2019 par la rwandaise Louise Mushikiwabo – ou plutôt, selon ses propres mots, par la « citoyenne du monde Louise Mushikiwabo originaire du village appelé Rwanda ». L’organisation, qui regroupe 88 États, mène des actions en faveur de la promotion de la langue française, mais aussi de la paix, des droits de l’homme, de la coopération et du développement durable. C’est elle qui est chargée de l’organisation de la Semaine de la langue française et de la francophonie. 

Marquer « l’attachement de l’échelon local »

Point d’orgue de cette semaine : le 20 mars, Journée internationale de la Francophonie, qui a pour thème, cette année : « Femmes francophones, femmes résilientes ». Près de 250 événements seront organisés ce jour-là sur quatre continents (Amérique, Afrique, Asie et Europe), dont la majorité (138) en Europe : spectacles (virtuels), conférences, tables-rondes, rencontres vont marquer cette journée.
Dans ce cadre, le secrétaire d’État chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Jean-Baptiste Lemoyne, a demandé à tout le réseau diplomatique, culturel et scolaire français dans le monde de « pavoiser leurs bâtiments officiels aux couleurs de la francophonie ». 
Par ailleurs, dans un courrier adressé début mars au président de l’AMF, François Baroin, il estime que « l’association des collectivités territoriales françaises à cette démarche constituerait un symbole fort permettant de souligner l’importance que la France accorde à la promotion de la francophonie sur son territoire » et de démontrer « un fort attachement de l’échelon local français à la langue française, à sa richesse et sa modernité ». Le secrétaire d’État invite donc les collectivités à « hisser le drapeau de la francophonie au fronton des mairies et des édifices publics le 20 mars prochain ». 
Cette demande émane, en réalité, de la secrétaire générale de l’OIF elle-même, qui souhaite que la visibilité de cette journée soit « renforcée », « afin de combler le décalage existant entre les actions [de l’OIF] à l’étranger et en France ». 

Pavoisement : rappel des règles

Dans une note technique qu’il a diffusée à la mi-février, le ministère des Affaires étrangères rappelle que le pavoisement des édifices publics n’est régi par aucune disposition législative et réglementaire, a fortiori celui des collectivités locales, dans le respect du principe de libre administration. Seul le pavoisement par le drapeau tricolore peut être imposé par le gouvernement dans le cadre de certaines cérémonies et célébrations. La demande est transmise aux maires, dans ce cas, par les préfets. 
Le pavoisement par le drapeau européen est autorisé au fronton des mairies, mais non obligatoire, sauf lors de la journée de l’Europe, le 9 mai. Quant aux « emblèmes régionaux ou départementaux », ils sont autorisés uniquement à titre temporaire, lors de certaines manifestations par exemple, et en laissant toujours « la place d’honneur » au drapeau national. 
Si des maires choisissent de pavoiser leur mairie aux couleurs de la francophonie – un cercle composé de cinq tronçons de couleurs différentes symbolisant les cinq continents – ils doivent respecter un ordre précis : le drapeau tricolore doit se trouver au milieu, entre le drapeau européen à gauche et le drapeau de la francophonie à droite. 
Le ministère précise enfin que les drapeaux peuvent être achetés par les communes notamment auprès des sociétés Faber et Doublet.

Franck Lemarc


Le quotidien d'informations destiné aux élus locaux
Abonnez-vous !

Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW40645
16 Mars 2021

Auteur : Franck Lemarc