Espace des Associations départementales


Le programme du 102e Congrès de l'AMF

Notre 102e Congrès est le dernier du mandat municipal 2014-2020. Celui-ci a été marqué par beaucoup d’événements importants, parfois dramatiques, qui ont énormément sollicité l’énergie et l’engagement des maires et des équipes municipales. Ce mandat a été aussi celui des réalisations, des innovations et des transformations de nos communes. Cela n’a été possible que grâce à la ténacité, le dévouement et, souvent, le courage des maires et de leurs équipes. Nous tenons ici à le rappeler puissamment, profondément, car si les maires ont la passion de leur mission, ils ont aussi souvent l’impression de porter seuls une charge qui excède largement la définition administrative ou juridique du mandat qui leur est confié.

Nous voulons remercier toute cette génération d’élus de 2014, anciens ou nouveaux, d’avoir su faire face à des événements exceptionnels. C’est d’abord le terrorisme qui, depuis 2015, a fait entrer nos communes et notre pays dans un dispositif de vigilance et de mobilisation après les attaques contre notre pays. Plusieurs communes ont été frappées en leur coeur comme Paris, Saint-Denis, Nice, Strasbourg, Mont-Saint-Aignan, Trèbes et d’autres encore. Dans ces circonstances extrêmes, les maires ont été aux côtés de l’État pour assurer la sécurité des Français et ils continueront de l’être.

Des événements climatiques exceptionnels ont touché violemment nos communes, aussi bien en Outre-mer, avec le cyclone Irma, qu’en métropole dans l’Aude, l’Hérault, le Loiret, la Seine-et-Marne et d’autres encore. Là aussi, aux côtés de l’État, l’échelon communal a été le premier mobilisé pour sauver, réconforter et accompagner nos concitoyens en difficulté. Enfin, les bouleversements institutionnels de la loi NOTRe, la réduction exceptionnelle de nos moyens financiers et l’augmentation des normes et obligations contraignant nos actions ont généré un sentiment de lassitude chez beaucoup d’élus qui ont eu l’impression de n’être ni entendus, ni compris.

Malgré tout cela, les maires ont agi avec volontarisme et imagination et restent les responsables publics dans lesquels les citoyens ont le plus confiance. Comme nous le disons dans ce 102e Congrès, oui les maires sont bien au coeur de la République. Merci à toutes et à tous pour l’immense travail accompli.


François Baroin et le Bureau de l’AMF

Documents de l'AMF :


AMF : Congrès
Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW39696
13 Nov 2019

Auteur : AMF