Espace des Associations départementales


Violences conjugales en période de confinement : une vigilance à renforcer

De nombreux professionnels ont fait part de leurs inquiétudes s’agissant d’un accroissement des violences à l’encontre des femmes et des enfants dans la période de confinement : une précarité économique accentuée, des facultés limitées d’appeler et une présence continue du conjoint violent.

L’enjeu porte également sur la continuité de l’accompagnement des victimes. La Ministre de la justice a indiqué sa vigilance s’agissant des procédures. La question se pose dans de nombreux secteurs (hébergement, …) qui doivent concilier contact humain et contraintes sanitaires.

Les mairies peuvent diffuser les contacts téléphoniques (en cas d’urgence le 17, enfance maltraitée, le 119 et, la ligne d’écoute pour les violences conjugales, le 3919), proposer aux commerces alimentaires de les relayer mais aussi identifier le niveau de continuité de service des intervenants.

[#Covid_19] Une crise sanitaire peut accentuer les violences conjugales ou intrafamiliales :

 En cas d'urgence, appelez le 17

 Contactez la plateforme de signalement des violences en ligne https://www.service-public.fr/cmi  accessible 24h/7j.

Enfance maltraitée : appelez le 119

Le 3919 (violences conjugales) demeure ouvert, mais c'est une ligne d'écoute et non d'urgence.

 

Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW39984
24 Mars 2020

Auteur : AMF / Alexandre Touzet