Espace des Associations départementales


Les élections départementales et régionales ne doivent pas à nouveau être repoussées

Refusant de considérer comme sérieuses les rumeurs sur un nouveau report des élections départementales et régionales, Territoires Unis affirme que le calendrier électoral voté récemment par le Parlement doit être respecté.

Alors qu’un optimisme volontariste s’affiche jusqu’au plus haut niveau de l’État sur la situation sanitaire du pays à la fin du printemps, et que des mesures fortes sont prises pour juguler l’épidémie, il serait incompréhensible de ne pas tenir les élections départementales et régionales prévues les 13 et 20 juin.

Si le conseil scientifique dicte le calendrier des élections, alors nous avons changé de régime politique sans l’avouer ! Le gouvernement souligne à juste titre la nécessité de vivre durablement avec le virus et d’avoir des comportements citoyens. Dans toute démocratie le citoyen c’est d’abord celui qui vote librement. Aussi des pays démocratiques du monde entier, du Portugal aux États-Unis, ont-ils organisé récemment des élections.

Les échéances électorales doivent être respectées pour que les Françaises et les Français choisissent leurs élus locaux, et expriment ainsi leurs aspirations à plus d’écoute et de proximité.

C’est une évidence démocratique qui doit faire consensus.

 

Dominique Bussereau, Président de l’ADF, Président du Département de la Charente-Maritime

Jean-Luc Gleyze, Secrétaire Général de l’ADF, Président du Département de la Gironde

François Baroin, Président de l’AMF

André Laignel, 1er Vice-président délégué de l’AMF

Renaud Muselier, Président de Régions de France, Président de la Région Sud

François Bonneau, Président délégué de Régions de France, Président de la Région Centre-Val-de-Loire

Documents de l'AMF :


Elections
Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW40651
22 Mars 2021

Auteur : AMF