Espace des Associations départementales


Plan de relance : la Caisse des dépôts va investir 26 milliards d'euros dans les territoires

La Caisse des dépôts a dévoilé, hier, son programme d’investissement propre « bâti en parallèle » du plan de relance de 100 milliards d’euros engagé par le gouvernement (lire Maire info du 4 septembre). Ce plan d'actions mobilisera 26 milliards d’euros « dans les territoires », selon son directeur général Éric Lombard, afin de « développer une économie durable et solidaire ». 
Parmi ses projets, l’institution compte développer le réseau de bornes de charge pour véhicules électriques et en équiper les collectivités locales, participer à la rénovation des petits commerces ou encore investir dans la rénovation thermique des bâtiments publics.

20 milliards d’ici 2022
Une manne qui provient de l’épargne engrangée par les Français durant le confinement. « L’épargne supplémentaire sur le Livret A depuis janvier équivaut à 27 milliards d’euros », a expliqué Éric Lombard, dans un entretien au Journal du Dimanche, en précisant que celle-ci « servira par exemple à la réfection des ponts ou au financement des pistes cyclables, des réseaux de bus propres… » L’objectif est d’y investir dans les deux ans à venir « près de 80 % de ces 26 milliards d’euros ».
Une somme qui sera consacrée à quatre grands axes prioritaires. Le premier, constitué d’une enveloppe de 11,1 milliards d’euros, doit permettre de soutenir le secteur du logement. La Caisse des Dépôts prévoit ainsi de déployer un plan de 5 000 logements pour les travailleurs clés, « avec un ciblage particulier du personnel soignant », détaille-t-elle, dans un communiqué publié hier. Elle accélérera également la construction de 40 000 logements sociaux neufs en un an ainsi que la création de 6 300 logements sociaux en outre-mer.

Rénover 6 000 petits commerces
Ensuite, 8,3 milliards d’euros iront au « soutien des entreprises ». La Caisse prévoit de débloquer 1 milliard d’euros à destination des territoires d’industrie afin d’encourager la relocalisation des entreprises « sur nos territoires ». Elle souhaite aussi dynamiser les centres-villes en soutenant la reprise des petits commerces en créant, « avec les collectivités locales », 100 foncières pour acquérir et rénover 6 000 petits commerces sur les cinq prochaines années. 
Autre objectif, étendre la couverture très haut débit dans les zones peu denses avec « 2,6 millions de raccordements en 2020 » et « 8 millions de locaux raccordés fin 2022 ». En ce qui concerne le tourisme, qui a été particulièrement impacté par la crise sanitaire, l’institution financière annonce un investissement de près de 1,3 milliard d’euros et le lancement une plateforme digitale pour valoriser l’offre touristique.

Flottes et recharges de véhicules électriques
Par ailleurs, 6,3 milliards d’euros seront mobilisés pour favoriser la transition écologique. « Au-delà de la rénovation thermique » de 22 millions de mètres carrés de logements sociaux, de bâtiments publics et de bâtiments tertiaires privés, la Caisse des dépôts prévoit d’investir dans « les infrastructures durables dans les territoires », et notamment dans les flottes et recharges de voitures électriques destinés aux collectivités. Elle s’est fixée comme objectif l’installation de « 11 000 véhicules basses émissions de plus dans les flottes de véhicules (véhicules électriques, au gaz naturel, véhicules à hydrogène) » mais aussi de 50 000 bornes de recharge électrique et biogaz sur tout le territoire.
En outre, des fonds seront fléchés vers les énergies renouvelables (8,8 GW de puissance nouvelle, investissement dans les réseaux de chaleur), mais aussi vers la rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement (avec l’Aqua Prêt), ou encore le recyclage des déchets.
Enfin, 500 millions d’euros alimenteront un dernier axe destiné à la cohésion sociale à travers l’amélioration de l’insertion professionnelle des personnes handicapées, la mise en place de 100 000 formations qualifiantes pour les jeunes dans les métiers d’avenir, ainsi que la création ou la rénovation de 15 000 places en Ehpad.
Ne concernant que les fonds propres, ces 26 milliards d’euros ne comprennent pas les prêts de BpiFrance ni ceux sur fonds d'épargne. Ces derniers, précise la Caisse des dépôts, financeront les projets territoriaux de relance des élus à hauteur de « 12 milliards d'euros » qui seront « mobilisables d’ici 2022 pour les investissements des collectivités territoriales en matière d’aménagement durable du territoire ».
Plus largement, la Banque des Territoires et Bpifrance lanceront, demain, un « plan climat » de 40 milliards d’euros de prêts en faveur de la transition écologique et énergétique.

 
A.W.

Consulter le dossier de presse de la Caisse des dépôts.


Le quotidien d'informations destiné aux élus locaux
Abonnez-vous !

Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW40273
8 Sep 2020

Auteur : Maire-Info