Espace Associations départementales


Procédure administrative ''le silence vaut acceptation'': incidence pour les communes et EPCI

alain wacquierLa loi n° 2013-1005 du 12 novembre 2013 habilitant le gouvernement à simplifier les relations entre l’administration et les citoyens pose le principe selon lequel le silence gardé par l’administration sur une demande vaut accord. Auparavant le silence de l’administration à une demande devait être considéré comme un refus.
Certaines décisions, par leur nature, échappent au principe du silence vaut acceptation et d’autres peuvent faire l’objet de décrets permettant de déroger au principe du silence vaut acceptation.
Réf. : CW13605
25 Juin 2015

Auteur : Annick Pillevesse