Espace des Associations départementales


Sports : les « priorités » de Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu

Rattaché depuis le début de l’été au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, le ministère chargé des Sports, fort de ses 802 millions d'euros de budget (lire Maire info du 30 septembre), a décliné, hier à Paris, ses priorités pour l’année scolaire et la saison en cours. Peu de nouvelles actions ont été présentées - l’essentiel des dispositifs est déjà connu. À moins de quatre ans maintenant de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques à Paris (*), Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu se concentrent sur deux axes : la préparation des athlètes français à cette compétition - Claude Onesta, manager de la haute performance à l’Agence nationale du sport, demande d'ailleurs un effort financier plus important au gouvernement et milite pour que l’enveloppe de 90 millions d’euros qui lui est allouée soit augmentée de 10 millions d’euros - et le « suivi des enfants de 3 à 18 ans sur les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire ». 
Pendant la campagne présidentielle, rappelons-le, Emmanuel Macron avait fixé la barre à 80 médailles aux JO de 2024 et tablait sur un gain de 3 millions de pratiquants d’une activité physique régulière d’ici 2022. Mais, selon l'AMF, interrogée ce matin, « les priorités choisies risquent d’accroitre l’incompréhension du mouvement sportif et des élus locaux qui expriment depuis plusieurs semaines de très vives inquiétudes quant au démarrage de la saison sportive que ce soit notamment en termes de pertes de nombre de licenciés et de difficultés financières des clubs et associations ».

« Aisance aquatique », « Savoir rouler à vélo »
On le disait, beaucoup d’actions en faveur du sport à l’école sont déjà connues à l’image des plans « Aisance aquatique » (lire Maire info du 9 septembre 2019), destiné aux enfants de 4 à 6 ans dans le cadre scolaire, périscolaire et extrascolaire, et « Savoir rouler à vélo » qui « permettra d’ici 2022 le déploiement d’un apprentissage massif du vélo pour les élèves de 6 à 11 ans dans le cadre scolaire ou périscolaire ». 
Le ministère et le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo), présidée par Tony Estanguet, incitent, par ailleurs, les enseignants à ménager l’emploi du temps des enfants de façon à consacrer avec eux 30 minutes à la pratique d’une activité physique chaque jour de la semaine.
« C'est à l'école que l'on prend les bonnes habitudes de faire de l'activité physique, du sport. On a vraiment envie de développer le maximum de moyens disponibles pour les enseignants qui souhaitent faire bouger un peu plus les enfants dans le primaire, dans le secondaire », soutenait le triple champion olympique de canoë le 23 septembre. 2000 écoles, partout en France, ont déjà reçu le label Génération 2024.  

Plan mercredi
Dans la même veine et pour renforcer les liens entre l’école et les clubs sportifs, le gouvernement avait lancé en 2018 le Plan mercredi, qui consiste « à s’appuyer sur les acquis des projets éducatifs de territoire » (PEdT). Plébiscité par 4 167 communes (soit 20 % de celles qui sont dotées d’une école publique) dès la première année, il ne ciblait pas suffisamment les plus petites communes, celles qui « ne disposent pas de l’ingénierie pédagogique et de la méthodologie nécessaire », regrettait, en juillet 2019, le Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (Coj). Un autre appel à projets, « Cours le matin, EPS et sport l’après-midi », devrait monter en puissance cette année. « À la rentrée 2019, 409 classes, dont 205 du premier degré, étaient engagées dans le dispositif ».
Dans son dossier de presse, le gouvernement n’est pas revenu, en revanche, sur le « maigre bilan » du dispositif 2S2C (sport, santé, culture et civisme) mis en place à partir du 11 mai pour accompagner la sortie du déconfinement et le retour à l’école de tous les élèves malgré les contraintes du protocole sanitaire. Seules 8 % des communes – 2 940 – ont signé une convention, ce qui a représenté 5 846 écoles du premier degré (lire Maire info du 16 juillet).

Loi sport et société « avant la fin du quinquennat »
Interrogé par nos confrères de L’Équipe sur l’avenir de la loi Sport et société attendue depuis 2017, Jean-Michel Blanquer a promis qu’elle devrait être présentée « avant la fin du quinquennat ». Elle aura notamment pour objectifs « la rénovation de la gouvernance des fédérations sportives », « la féminisation des directions des instances sportives ». « L'ouverture des équipements sportifs au-delà du temps scolaire » pourrait être favorisée pour une meilleure utilisation.
Enfin, le projet de loi « lutte contre les séparatismes » - qui devrait finalement s’intituler « projet de loi renforçant la laïcité et les principes républicains » (lire article ci-dessus) à en croire Gérald Darmanin, interrogé ce matin sur Radio Classique - devrait contenir un volet sur le sport. Notamment, a expliqué Roxana Maracineanu selon des propos rapportés par L’Équipe, « une feuille de route du ministère qui prévoit des propositions législatives pour qu'on puisse renforcer les prérogatives des fédérations sur le respect du pacte républicain, mais aussi des conditions plus fortes d'affiliation des associations. Elle prévoit aussi une meilleure structuration de notre organisation en étroite coopération avec le ministère de l'Intérieur et le renforcement de notre réseau de sentinelles dans le monde sportif en y impliquant mieux nos cadres techniques sportifs. Enfin, nous allons flécher davantage de financements vers les associations et les équipements sur les territoires prioritaires pour qu'on puisse offrir des alternatives républicaines à la jeunesse de ces quartiers. »
Ces dispositions font suite à la constitution en 2018 d’un réseau de 260 référents répartis dans les fédérations sportives, les services déconcentrés du ministère et les établissements (INSEP, CREPS, écoles nationales).

Ludovic Galtier

(*) La liste des 415 Centres de préparation aux Jeux retenus pour accueillir les délégations olympiques a été révélée hier.

Suivez Maire info sur Twitter : @Maireinfo2


Le quotidien d'informations destiné aux élus locaux
Abonnez-vous !

Sports


Réf. : BW40320
6 Oct 2020

Auteur : Maire-Info