Espace Associations départementales


Premières Rencontres des villes et territoires urbains

Abonnez-vous à Maire Info

Première édition hier et aujourd’hui à Lyon des Rencontres des villes et territoires urbains. Organisée par le groupe Moniteur en partenariat avec l’Association des maires de France et avec le soutien de la Métropole du Grand Lyon et de l’association des administrateurs territoriaux de France, cette première édition avait mis à son programme une cinquantaine de conférences réparties en 5 cycles (nouveaux modèles économiques, sports et loisirs, villes vertes-villes denses, sécurité et confiance urbaine, transition énergétique). En ouverture de ces rencontres, une séance plénière intitulée « Métropoles et territoires : comment co-construire des complémentarités pour partager une dynamique de croissance ? » a réuni une centaine de participants, élus et administrateurs territoriaux, autour des intervenants qui ont tous souligné l’importance d’un développement équilibré du territoire et se sont penchés sur le rôle des métropoles en la matière. Comme l’a indiqué André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF en introduction, « le fait métropolitain est une réalité objective qui contribue au développement équilibré du territoire mais les métropoles portent en elles un risque de développement des inégalités » car elles juxtaposent quartiers riches et quartiers déshérités. « A cela s’ajoute le ressenti des citoyens des secteurs ruraux qui se sentent bien souvent abandonnés. Il faut donc une démarche volontariste pour lutter contre ces inégalités », a-t-il ajouté.
Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président de la métropole de Lyon est allé dans le même sens, soulignant que « les grandes métropoles sont au cœur des enjeux sociaux ». Les différents intervenants ont également tenté de démontrer que ce mouvement de métropolisation ne se fait pas au détriment des territoires ruraux qui bénéficient de retombées économiques. Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour, Jean-Luc Rigaut, président de la communauté d’agglomération d’Annecy et Jean-Michel Thornary, commissaire général à l’égalité des territoires ont ensuite démontré que la construction métropolitaine doit se faire en lien avec l’ensemble des territoires. Au lieu de se faire la guerre, il faut développer les synergies économiques et bien comprendre que pour les territoires situés à proximité des pôles métropolitains, il s’agit bien d’une opportunité de s’inscrire dans des projets qui bénéficieront à tous à condition de développer une ingénierie territoriale et des solidarités financières, ont souligné les intervenants. Ce que Jean-Michel Thornary résume ainsi : « Il faut protéger les plus fragiles, les zones rurales et les quartiers défavorisés, et adapter les politiques pour être à l’écoute de l’ensemble des territoires ». La solution est peut-être « dans une France qui sache dépasser ses limites administratives pour penser son organisation en bassins de vie », option défendue par Jean-Luc Rigaut.

Catherine Payen à Lyon
Généralités - documents d'ensemble


Réf. : BW24090
8 Nov 2016

Auteur : Catherine Payen