Espace des Associations départementales


ACTED - Situation d'urgence au Liban

 

ACTED mène des opérations au Liban depuis 2006.

L'organisation travaille en étroite collaboration avec les autorités locales et les acteurs de la société civile pour mettre en oeuvre des interventions humanitaires prioritaires ainsi que des programmes de développement à long terme, notamment pour renforcer la gouvernance et la responsabilité des différents acteurs, améliorer les services publics, favoriser la participation des citoyens et accroître les opportunités économiques.

Avec un bureau opérationnel et de coordination à Beyrouth, ACTED compte actuellement 8 expatriés et plus de 50 employés nationaux.

 
 

Mardi 4 août, une double explosion dans le port de Beyrouth a dévasté une grande partie de la capitale libanaise. Des centaines de personnes sont encore portées disparues, et le nombre de victimes et de blessés est amené à augmenter dans les jours et les semaines à venir.

L'explosion a causé des dommages structurels très importants, et plus de 300 000 personnes se sont retrouvées sans abri. Selon les estimations d’ACTED, 150 000 personnes auraient besoin d'une aide humanitaire, alors que les services de santé et les services publics luttent pour répondre à l'ampleur de la catastrophe. Les équipes d’ACTED ont procédé à une évaluation rapide des besoins les plus urgents des personnes touchées. Les besoins les plus criants concernent les abris, les biens de première nécessité, l’accès aux services de base, la santé et la protection.

La gravité de la catastrophe et les conditions de crise préexistantes dans lesquelles elle s'est produite exigent une action immédiate visant à fournir une aide d'urgence aux ménages touchés par les catastrophes et qui manquent de moyens et de ressources pour absorber le choc.

Le soutien des institutions et collectivités françaises est indispensable pour que les équipes puissent apporter une aide adaptée à la crise humanitaire actuelle. Si votre collectivité souhaite participer à cet élan de générosité, cliquez ici.

Plus d'informations