Espace des Associations départementales


Identifiant ou mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ou votre identifiant ?
Cliquez-ici.

Capitale française de la biodiversité 2016

Capitale française de la biodiversité 2016

Candidatures jusqu'au 31 mai 2016


En 2010, pour l'année internationale de la diversité biologique, Natureparif, Agence régionale pour la nature et la biodiversité, avait organisé le premier concours pour élire la "Capitale française de la biodiversité" et récompenser les villes les plus actives, celles qui auront fait le pari de protéger leur patrimoine naturel aussi bien que leur patrimoine bâti.
Ce concours offre la possibilité de valoriser les actions engagées au niveau local pour la conservation de la nature tout en informant le grand public des enjeux de la biodiversité.
Les collectivités sont sélectionnées à travers un questionnaire établi en lien avec un comité national composé de scientifiques, naturalistes, urbanistes et spécialistes de la nature en ville, sur la base de critères internationaux proposés par l’Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN).
Chaque collectivité voit sa participation valorisée par l’attribution de 1 à 5 libellules symbolisant son engagement en faveur de la biodiversité. Un prix est remis dans chacune des catégories et la meilleure collectivité est ensuite désignée comme « capitale française de la biodiversité 2016 ».
 
 

L’opération Capitales françaises de la biodiversité 2016 a pour thème « Sols et biodiversité ». Elle mettra en lumière les actions exemplaires des collectivités en faveur des sols, réunies dans le recueil d’actions du concours.

Véritables ressources nécessitant d’être gérées, témoins d’une histoire de la collectivité, sources de vie, les sols sont le socle indispensable du vivant et par conséquent de la plupart des activités humaines à travers l’urbanisme, les espaces verts, les activités agricoles et forestières, la prévention des risques naturels. Les collectivités locales sont en première ligne pour limiter leur dégradation, préserver leur bon fonctionnement voire les restaurer.

L’édition 2016 du concours portera donc une attention toute particulière à ce thème central « Sols et biodiversité ! », un thème à comprendre au sens large. Les collectivités candidates sont invitées ainsi à présenter des actions exemplaires qu'elles auront réalisées aussi bien en matière d’occupation des sols ou de documents d'urbanisme et de planification, que des actions de connaissances, de gestion ou de restauration écologique de milieux naturels, de désimperméabilisation et de lutte contre l'artificialisation ou l’érosion des sols...

Les villes et intercommunalités ont jusqu’au 31 mai 2016 pour faire parvenir leur candidature en se connectant sur le site du concours www.capitale-biodiversite.fr

Plusieurs ateliers régionaux d’écologie urbaine seront organisés partout en France pour sensibiliser l’ensemble des acteurs concernés.

notamment :

 

Plus d'informations :

Télécharger la brochure de présentation du concours

Télécharger le questionnaire de candidature

Contact :

Gilles LECUIR, Responsable du pôle Forum des Acteurs, Natureparif
téléphone : 01 83 65 40 22
mail : gilles.lecuir@natureparif.fr

 

 


Organisateurs :

Plante & Cité
Natureparif, agence régionale Île-de-France pour la nature et la biodiversité

Autres Organisateurs :

Institutions nationales et internationales : Mission de préfiguration de l’Agence française pour la Biodiversité, Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, Ministère du Logement et de l’habitat durable, Secrétariat exécutif de la Convention biologique des Nations-Unies

Trois régions partenaires : Île-de-France avec Natureparif,  Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes avec l’Agence régionale pour la Biodiversité en Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d'Azur avec l’Agence régionale pour l'Environnement en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Des associations naturalistes et de protection de la nature : Comité français de l'UICN, Humanité & Biodiversité, Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), Office pour les Insectes et leur environnement (OPIE)

Des associations de collectivités, d’élus et de techniciens territoriaux : Association des maires de France (AMF), France urbaine, Villes de France, Association des Ingénieurs territoriaux de France (AITF), Hortis

Des structures d’expertise et d’appui scientifique et technique : Association française des ingénieurs écologues (AFIE), Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), INSET Montpellier, Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement de l'Essonne (CAUE), Ecole d'urbanisme de Paris, Idéal Connaissances, Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris (iEES Paris), Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS), Muséum national d'Histoire naturelle, programme Vigie-nature, Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Union nationale de l'Apiculture française (UNAF), Union Nationale des Entreprises du Paysage (UNEP)