Espace des Associations départementales


Capitales françaises de la biodiversité 2015

Capitales françaises de la biodiversité 2015

Candidatures jusqu'au 4 septembre 2015


En 2010, pour l'année internationale de la diversité biologique, Natureparif, Agence régionale pour la nature et la biodiversité, avait organisé le premier concours pour élire la "Capitale française de la biodiversité" et récompenser les villes les plus actives, celles qui auront fait le pari de protéger leur patrimoine naturel aussi bien que leur patrimoine bâti.
Ce concours offre la possibilité de valoriser les actions engagées au niveau local pour la conservation de la nature tout en informant le grand public des enjeux de la biodiversité.
Les collectivités sont sélectionnées à travers un questionnaire établi en lien avec un comité national composé de scientifiques, naturalistes, urbanistes et spécialistes de la nature en ville, sur la base de critères internationaux proposés par l’Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN).
Chaque collectivité voit sa participation valorisée par l’attribution de 1 à 5 libellules symbolisant son engagement en faveur de la biodiversité. Un prix est remis dans chacune des catégories et la meilleure collectivité est ensuite désignée comme « capitale française de la biodiversité 2013 ».
 
 

Dans la perspective de la 21ème Conférence des Parties (COP21, décembre 2015), l’opération Capitales françaises de la biodiversité 2015 a pour thème « Nature en ville et changements climatiques ».

Les collectivités françaises peuvent dés aujourd’hui se mobiliser pour adapter les villes aux changements climatiques et en atténuer les effets grâce à la place de la nature en ville.

La nature n’a pas qu’un rôle esthétique. Elle assure des fonctions multiples dont nous n’avons pas encore pleinement conscience. Qu’elles soient régulatrices, épuratrices, productives, les propriétés naturelles nous offrent des bénéfices  multiples/sont sources de multiples bénéfices, on aurait tort de s’en priver !

En milieu urbain, les solutions inspirées de la nature sont multiples : création de corridors écologiques, gestion écologique des espaces verts et du patrimoine arboré, intégration de la biodiversité aux bâtiments par la végétalisation et l’utilisation de matériaux bio-sourcés, gestion alternative des eaux pluviales (par le biais de mares, noues, jardins de pluie), phyto-épuration, déminéralisation des surfaces imperméabilisées....

Ces solutions font appel à l’ingénierie écologique dont le but est de s’inspirer du vivant avec un minimum d’intervention humaine en s'appuyant sur les connaissances scientifiques, en contraste avec les techniques classiques dites « grises » faisant appel à l’ingénierie civile à haut degré de technologie et de génie civil. Les deux « ingénieries » ne s’opposent pas pour autant et peuvent être combinées !

Appel à contributions – Capitales françaises de la biodiversité 

Cet appel vise à identifier et promouvoir les démarches exemplaires que les collectivités mettent en œuvre en faveur de la nature et de la biodiversité pour adapter le milieu urbain aux changements climatiques, en atténuer les effets. Un recueil d’expérience permettant d’identifier, valoriser et promouvoir les meilleures actions à l’échelle locale sera édité en fin d’année.

L’appel à contributions 2015 est ouvert aux communes de plus de 2000 habitants, aux communautés de communes, aux communautés d’agglomération, communautés urbaines, syndicats d’agglomération nouvelle et métropoles jusqu’au 4 septembre 2015.

Un comité scientifique et technique composé de chercheurs, urbanistes, naturalistes, représentants d’associations et de collectivités, et professionnels de la biodiversité sera chargé d’évaluer les actions proposées.

Attention :

  • Chaque collectivité peut présenter plusieurs contributions qui devront chacune faire l’objet d’une saisie sur le formulaire
  • Seules les actions en cours ou achevées seront retenues (pas de projets non engagés)
  • Seules les actions qui visent à la fois la reconquête de la nature et l’adaptation ou l’atténuation des changements climatiques en milieu urbain seront retenues
  • Les actions présentées peuvent être réalisées ou portées par une autre structure, à condition que la collectivité soit associée étroitement à l’action depuis sa conception jusqu’à sa mise en œuvre.
  • Les actions présentées peuvent être réalisées à petite, moyenne ou grande échelle : du bâtiment à la collectivité entière en passant par un quartier ou une zone du territoire.

L'appel à contributions se remplit via un questionnaire en ligne.

Pour télécharger des documents d'informations utiles et le détail des informations à fournir  : http://www.capitale-biodiversite.fr/lappel-contributions

Contact :
Louise Seguin, chargée de l'opération Capitales françaises de la biodiversité 2015
téléphone : 02 22 06 41 14
mail : louise.seguin@plante-et-cite.fr 

 


Organisateurs :

Hortis
Plante & Cité

Autres Organisateurs :

Natureparif
ARBA
ARPE PACA
Cerema
GRDF

Autres partenaires :

AMF
ACUF
Villes de France
AMGVF
Convention sur la diversité biologique
Opie (Office pour les insectes et leur environnement)
Fondation WWF France
IDEAL Connaissances
AFIE (Association française des ingénieurs écologues)
UNAF (Union nationale de l'apiculture française)
Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature)
AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France)
Centre national de la fonction publique territoriale Inset Montpellier