Espace des Associations départementales


L’AMF soutient l’opération « Berges Saines »

 

samedi 1er juin 2019
 
Chacun a sa définition de l’opération « Berges Saines ».
 
Pour les uns, il s’agit d’une véritable fête de la riveraine qui, au fil des années, est devenue une institution qu’on respecte une fois par an, en famille, entre amis, entre voisins.
 
Pour d’autres, cette journée « écocitoyenne » est un devoir que tout riverain se doit de remplir afin de « faire quelque chose » pour sauvegarder la planète en balayant devant sa porte. Pour d’autres encore, « Berges Saines » est une occasion pour tous ceux qui ont la chance de vivre « en bord de Seine » de se réapproprier pleinement ce patrimoine commun en effaçant soi-même les traces désastreuses laissées par ceux qui ont cru pouvoir le souiller et en faisant découvrir aux enfants le trésor que la nature leur a offert et ces paysages qu’il n’y a pas si longtemps les plus grands peintres de l’histoire de l’art ont immortalisés.
 
« Berges Saines », c’est simple. C’est, au Jour J, répondre à l’appel de son maire, du président de son association, du directeur de son établissement scolaire ou de son chef d’entreprise, prendre son courage à deux mains, relever ses manches, mettre des gants et des bottes et descendre sur la berge de sa commune pour ramasser, trier et évacuer tous les déchets que certains inconscients malfaisants y ont abandonnés tout au cours de l’année.
 
Participer à « Berges Saines » c’est participer à la sauvegarde de la nature et à la restauration des plus beaux paysages d’antan.
 


L’association « La Seine en Partage et ses affluents » qui regroupe de nombreuses communes riveraines du Bassin de la Seine organise le samedi 1er juin et pour la 8e année consécutive l’opération « Berges Saines ».

Il s’agit de demander à tous les maires riverains de mobiliser leurs habitants « afin qu’ils s’arment de courage, relèvent leurs manches, mettent des gants, chaussent des bottes et descendent sur leur berge pour la nettoyer en ramassant, triant et évacuant tous les déchets de toutes sortes et ordures diverses que des inconscients-malfaisants y ont abandonnés tout au cours de l’année », selon les termes mêmes de l’association.

D’année en année, l’opération remporte un succès grandissant et maintenant ce sont les milliers de bénévoles qui, sur des centaines de kilomètres de rives, ramassent, trient et évacuent des tonnes de déchets divers, allant du mégot de cigarette à la machine à laver, en passant par les parpaings, les bouteilles de plastique, les coton-tige, les vieux réfrigérateurs ou les vélos rouillés.

« La Seine en Partage et ses Affluents » offre toute l’aide technique et matérielle aux communes participantes et « l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité » apporte son soutien à cette opération qui couronnera « la Semaine du Développement durable »