Enquête exclusive sur la réforme des rythmes scolaires

Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public, ont choisi d’adopter, dès septembre 2013, les nouveaux rythmes scolaires. Cette réforme suscite chez les maires, comme auprès des enseignants et des parents, de nombreuses réactions : inquiétudes ou interrogations tout autant que satisfaction et intérêt.
Afin de mieux connaître les modalités de mise en oeuvre de cette réforme et d‘en apprécier les effets concrets, l’Association des maires de France a adressé une large enquête aux 4 000 communes pionnières, dont les noms nous ont été communiqués par les associations départementales de maires. Le questionnaire portait sur l’organisation de la semaine scolaire, les projets éducatifs territoriaux (PEDT), les intervenants locaux, les types d’activités retenues, les fréquentations, les coûts.

Il comportait également des questions permettant d’apprécier les difficultés de mise en oeuvre comme les satisfactions,et invitait les maires, par une question ouverte, à faire part de leurs observations et propositions.Cette enquête à laquelle, quelle que soit la strate démographique,plus de 25% des communes ont déjà répondu permet de tirer un premier bilan de la réforme afin d’éclairer les maires appelés à l’appliquer en 2014.