• Photo 5
    Photo 5
  • Photo 29
    Photo 29
  • Photo 4
    Photo 4
  • Photo 12
    Photo 12
  • Photo 26
    Photo 26
  • Photo 24
    Photo 24
  • Photo 25
    Photo 25
  • Photo 22
    Photo 22
  • Photo 8
    Photo 8
  • Photo 15
    Photo 15
  • Photo 20
    Photo 20
  • Photo 27
    Photo 27
  • Photo 17
    Photo 17
  • Photo 35
    Photo 35
  • Photo 7
    Photo 7
  • Photo 3
    Photo 3
  • Photo 23
    Photo 23
  • Photo 19
    Photo 19
  • Photo 16
    Photo 16
  • Photo 30
    Photo 30
AGENDA
Twitter
A LA UNE

La loi de finances 2014 avait opéré un prélèvement de 210 millions d'euros sur le fonds de roulement des agences de l'eau au profit du budget de l’Etat. L’AMF s’était insurgée contre cette mesure qui, hélas, n’était pas la première. Cette année encore, des arbitrages budgétaires semblent s’orienter vers une nouvelle ponction de 175 millions par an, pendant trois ans, dans un contexte de baisse des dotations sans précédent. L’AMF refuse ce prélèvement sur le fond de roulement des agences de l’eau alors que les collectivités héritent déjà de la compétence GEMAPI dont la mise en œuvre risque de s’avérer coûteuse et alors que les moyens financiers de la future agence pour la biodiversité seront également prélevés sur des ressources aujourd’hui affectées à l’eau, par absorption de l’ONEMA.

 

Alors que la Cour des comptes vient de présenter les conclusions de son deuxième rapport sur les finances publiques locales, les associations nationales d’élus du bloc communal dénoncent des amalgames visant à entretenir la confusion quant à la responsabilité des collectivités locales dans la crise des finances publiques de notre pays.

Le bloc communal dénonce les amalgames du rapport de la Cour des Comptes
Finances locales
Communiqués
Mardi 14 octobre 2014
Intercommunalité : demain, quelles évolutions ?
les videos des débats de la Rencontre de l'AMF
Signalés
Mercredi 15 octobre 2014
 
 
DOSSIER EN COURS

© Association des maires de France - Mentions légales - Contact
41, quai d'Orsay 75343 Paris Cedex 07 - Tél. : 01 44 18 14 14 - Fax : 01 44 18 14 15
Partager sur :