Espace des Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°150 - Jeudi 18 juillet 2019

Le 102e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France aura lieu du lundi 18 au jeudi 21 novembre 2019 sur le thème « Les maires, au cœur de la République ». Il sera ouvert par la réunion des élus des Outre-mer à la Maison de la Mutualité puis se poursuivra au parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. Vous êtes attendus nombreux à cette 102e édition qui témoignera, comme chaque année, de l’unité et de l’engagement quotidien des élus locaux auprès des populations et leur rôle toujours irremplaçable dans l’organisation et la cohésion territoriales de la France. Pour information, cette année le dossier d’inscription au Congrès sera dématérialisé.

L'hebdomadaire de l'AMF n°149 - Jeudi 11 juillet 2019

Trois Français sur quatre estiment que leur maire a accompli un travail « excellent » (12 %) ou « bon » (63 %) et six Français sur dix souhaitent qu’il soit candidat lors des prochaines élections municipales. A moins d’un an de l’échéance, une nouvelle enquête intitulée « Les attentes des Français vis-à-vis de leur maire : proximité et reconduction », conduite en partenariat par l’AMF et le Centre d’études de la vie politique française de Sciences Po (Cevipof) et publiée hier, témoigne du « large sentiment positif » des personnes interrogées sur le bilan des maires et de leur équipe municipale. Cette enquête a été réalisée dans le cadre de l’Observatoire de la démocratie de proximité, auprès d’un échantillon représentatif de 15 308 Français pour connaître leurs attentes en vue des prochaines élections municipales, comprendre le contexte socio-économique local dans lequel les administrés jugent leur maire, et étudier les déterminants du bilan des exécutifs municipaux.

L'hebdomadaire de l'AMF n°148 - Jeudi 4 juillet 2019

Réunis en bureau le 2 juillet, les élus de l’AMF ont examiné l’avant-projet de loi « relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique ». Ce texte fait écho aux propositions faites depuis deux ans ou plus par l’AMF pour faciliter l’exercice des mandats locaux. Le Gouvernement entreprend de reconnaitre l’engagement des maires et de conforter l’échelon de proximité que constitue la commune. La concertation qui s’ouvre et la discussion parlementaire devront permettre d’aller plus loin. Sur les conditions d’exercice des mandats, plusieurs mesures sont prévues pour faciliter la vie des élus : remboursement obligatoire des frais de garde, protection juridique accrue, refonte du régime de formation …. Si certaines mesures correspondent aux demandes antérieures de l’AMF, d’autres nécessitent des éclaircissements. C’est pourquoi l’AMF sera vigilante et fera des propositions très rapidement.

L'hebdomadaire de l'AMF n°147 - Jeudi 27 juin 2019

Alors que cinq départements – en Île-de-France – sont déjà placés en alerte orange, le pays se prépare à vivre une semaine difficile sous le signe d’une canicule que Météo France qualifie déjà d’une « intensité remarquable ». « 35 à 38 ° C mardi, 36 à 40 ° C au plus chaud de l’épisode jeudi », avec des températures nocturnes « qui ne descendront pas sous les 19 à 23 ° C voire 25 ° C dans les grandes agglomérations ». Voici les prévisions pour la semaine délivrées par Météo France. Le directeur général de la Santé, le professeur Jérôme Salomon, a également évoqué un épisode « très sévère », intervenant, qui plus est, au mois de juin, c’est-à-dire au moment où « les nuits sont les plus courtes », ce qui rend plus difficile la baisse des températures.
Extrait de l'article de Maire info du 24 juin.

L'hebdomadaire de l'AMF n°146 - Jeudi 20 juin 2019

Le projet de loi « relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique », dans sa version provisoire – on ne connaît pas encore son réel statut et il est probable que son contenu va encore évoluer – est aujourd’hui connu, depuis qu’il a été dévoilé par nos confrères du Monde et de Contexte. En une trentaine d’articles, ce projet de loi balaie toute une série de sujets – intercommunalité, eau et assainissement, urbanisme, pouvoirs de police du maire, statut de l’élu… – avec l’intention évidente, de la part de ses auteurs, d’accéder à un certain nombre de revendications portées par les associations d’élus, au premier rang desquelles l’AMF. Maire info décrypte aujourd’hui, en trois articles, les principales mesures de ce texte, qui devrait être présenté en Conseil des ministres le 15 juillet. Car même si des évolutions, à la marge, sont encore possibles, sans parler de l’avis du Conseil d’État, l’avant-projet publié donne le ton des pistes envisagées par le gouvernement.

L'hebdomadaire de l'AMF n°145 - Jeudi 13 juin 2019

Dans le dialogue avec les collectivités locales annoncé par le président de la République après le grand débat, la révision de la loi NOTRe répond à une forte attente des maires. Il faut, bien sûr, préserver une certaine stabilité mais aussi savoir corriger ce qui ne fonctionne pas. L’AMF entre dans ce débat avec détermination, car il est indispensable de clarifier les choses avant les municipales en remettant de la souplesse et de la liberté dans le fonctionnement des intercommunalités. Il faut d’abord régler définitivement la question de l’organisation des compétences eau et assainissement, dans les communautés de communes et d’agglomération, en supprimant le transfert obligatoire. Nous nous sommes toujours opposés à ce dispositif, et la loi d’août 2018, qui était censée mettre en œuvre les engagements du chef de l’État devant le 100e Congrès de l’AMF, n’a pas apporté la souplesse attendue.
Editorial de Maires de France de juin.