Espace des Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°198 - Jeudi 23 juillet 2020

L’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) et AGIR, le transport public indépendant, publient 14 courtes vidéos explicatives consacrées à la loi d’orientation des mobilités (LOM), adoptée le 24 décembre 2019. Développer l’offre de transport en l’adaptant aux besoins des territoires, tel est l’objectif de la LOM. La loi prévoit que 100 % du territoire soit couvert par des autorités organisatrices de la mobilité (AOM), afin de supprimer toutes les zones blanches et permettre aux collectivités qui le souhaitent de déployer des services de mobilité pour les habitants. Pour les collectivités, il est nécessaire de comprendre dès maintenant l’impact possible de la LOM sur la mobilité dans leur territoire et notamment d’évaluer l’opportunité de prendre ou non la compétence transport leur permettant de déployer des solutions de mobilité. C’est pourquoi les experts des deux associations décryptent pour les nouveaux exécutifs locaux les nouvelles règles et obligations qui s’imposent aux collectivités territoriales.

L'hebdomadaire de l'AMF n°197 - Jeudi 16 juillet 2020

Depuis plusieurs années, l’Etat invite les communes et les intercommunalités à davantage inscrire leurs actions éducatives dans le prolongement du service public de l’école, et en complémentarité avec lui, compte tenu des enjeux de réussite scolaire. Dans un premier temps, l’Education nationale a souhaité influer sur l’organisation des activités péri et extrascolaires, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires engagée à partir de 2013 (Tap/Nap) et au Plan Mercredi proposé en 2018. La crise sanitaire a quant à elle fait émerger de nouveaux dispositifs (activités 2S 2C sur le temps scolaire, Vacances apprenantes comportant notamment un volet sur le renforcement des apprentissages) qui tendent à diluer les différents temps scolaire et péri/extrascolaire et à rebattre les cartes du partenariat entre l’Education nationale et les communes.

L'hebdomadaire de l'AMF n°196 - Jeudi 9 juillet 2020

La crise sanitaire a montré que si l’État est parfois en capacité d’assurer un pilotage et une coordination de l’action des autres acteurs des territoires, il n’est plus en capacité d’agir lui-même que dans des missions spécialisées et dans un mode d’intervention très vertical et autarcique. C’est dans ce contexte que Territoires unis, qui rassemble l’AMF, l’ADF et Régions de France a présenté le 8 juillet dernier au Sénat ses propositions en matière de décentralisation. Pour les trois grandes associations d’élus, il est nécessaire d’installer durablement une République décentralisée dans laquelle un État qui reste fort sur ses compétences régaliennes accepte en confiance de laisser aux trois niveaux de collectivités le soin de concevoir, les moyens de financer et la responsabilité de mettre en oeuvre les principales politiques publiques qui organisent la vie quotidienne de nos concitoyens.

L'hebdomadaire de l'AMF n°195 - Jeudi 2 juillet 2020

La crise sanitaire due à l’épidémie de Covid-19 a plus que jamais mis en avant le rôle nécessaire et indispensable de proximité et de coordination joué au quotidien par les maires et présidents d’intercommunalité. Face à la vision hospitalo-centrée des ARS et au cloisonnement entre la médecine de ville et l’hôpital, entre l'hôpital et le médico-social, mis en évidence pendant la crise sanitaire, les maires ont joué le rôle de pont entre les acteurs. Elle a également mis l’accent sur un constat régulièrement fait par l’AMF : le mode de gouvernance actuelle de nos politiques de santé est trop rigide et trop éloigné des territoires.

L'hebdomadaire de l'AMF n°194 - Jeudi 25 juin 2020
L'hebdomadaire de l'AMF n°193 - Jeudi 18 juin 2020

Dans le contexte de l’atténuation de l’épidémie de Covid-19, cette décision était attendue par les maires et les présidents d’intercommunalité compte tenu de l’accroissement des inégalités sociales et territoriales constatées entre les élèves depuis le mois de mars, renforcées par le régime du volontariat accordé aux familles depuis le 2 juin. Cette décision, si elle prend effet à 15 jours de la fin de l’année scolaire n’en revêt pas moins un caractère symbolique fort et réaffirme le caractère national et obligatoire de l’éducation en France.