Espace des Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°190 - Jeudi 28 mai 2020

Cette note d'information de la DGCL vise à rappeler les différentes mesures qui doivent être prises par les nouveaux élus à la suite de l'installation des conseils municipaux, des conseils communautaires et des organismes qui en dépendent. Elle présente un nombre de décisions à prendre soit par l'assemblée délibérante, soit par l'organe exécutif, soit par les élus à titre individuel. Elle intègre les nouvelles dispositions introduites par la loi du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique et abroge et remplace la circulaire du 24 mars relative au rappel des mesures à prendre par les conseils municipaux et les organes délibérants des établissements publics de cooprération intercommunale à la suite du renouvellement général.

 

L'hebdomadaire de l'AMF n°189 - Mercredi 20 mai 2020

C’est le lundi 18 mai que les conseillers municipaux et communautaires entraient en fonction dans les quelque 30.000 communes où le conseil municipal a été élu au complet le 15 mars. Il est donc possible désormais de lancer la procédure d’installation du conseil municipal, installation qui doit se dérouler entre samedi prochain et le jeudi 28 mai. Une circulaire ministérielle et une note de la DGCL, diffusées vendredi soir, permettent d’avoir enfin les réponses sur les dernières questions non résolues.
Extrait de l'article de Maire info du 18 mai 2020.

L'hebdomadaire de l'AMF n°188 - Jeudi 14 mai 2020

La mise en en place du déconfinement met en avant et responsabilise le couple maire-préfet. En tant qu’employeurs publics, les maires doivent veiller à "protéger leurs personnels, en particulier ceux qui sont en contact avec le public". Ils peuvent acheter des masques et participer à leur distribution, notamment aux personnes les plus précaires. Les mairies sont aussi sollicitées pour la mise en œuvre des "brigades" qui vont être chargées de « tracer les contacts » de toutes les personnes infectées, afin de les contacter et de les inviter à se faire tester.

L'hebdomadaire de l'AMF n°187 - Jeudi 7 mai 2020

Le 11 mai devrait débuter, si les conditions sanitaires le permettent, le déconfinement décidé par l’État. Le gouvernement a présenté son plan, le 28 avril, qui sera progressif et différencié selon les territoires, en fonction de la circulation du virus. Les élus locaux en sont les chevilles ouvrières, aux côtés des préfets, dans de nombreux domaines : protection de leurs agents, achats et distribution de masques, campagne de tests, accompagnement des personnes infectées mises à l’abri, réouverture des écoles, des crèches, des marchés… 

L'hebdomadaire de l'AMF n°186 - Jeudi 30 avril 2020

Le Bureau de l’AMF s’est réuni aujourd’hui en visioconférence autour de François Baroin. Il a considéré que de nombreuses questions restent sans réponses précises concernant les modalités de sortie du confinement, particulièrement dans les écoles et dans les transports. Pour les écoles, le Bureau de l’AMF demande que les services de l’Etat valident formellement la conformité au protocole prescrit par le ministère de l’Éducation nationale, des conditions d’accueil et des mesures sanitaires de chaque école, afin que les maires n’en portent pas seuls la responsabilité.

L'hebdomadaire de l'AMF n°185 - Jeudi 23 avril 2020

L’État engage une phase de préparation concertée du déconfinement à laquelle l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité s’associe dans un esprit de responsabilité :
• d’une part, dans les préconisations qu’elle formule, l’AMF place la santé des Français au premier rang de ses priorités et elle ne se reconnaît aucune compétence dans le domaine sanitaire et médical, qui relève exclusivement des autorités qui en ont la charge,
• d’autre part, elle inscrit ses préconisations dans la perspective d’un retour le plus rapide possible à une dynamique économique et sociale qui limite les effets de la crise pour tous les Français et permette la relance des activités économiques,
• enfin, l’AMF affirme sa vigilance sur la nécessité de maintenir le caractère proportionné et temporaire des atteintes aux droits individuels et collectifs nécessitées par l’état d’urgence sanitaire.
Comme chaque fois que l’essentiel est en jeu, les maires se sont placés au service des Français, en appui de l’État.