Espace Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°253 - jeudi 21 octobre 2021

Maires de France synthétise dans son numéro d'octobre les principales mesures de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République. Respect des principes de neutralité et de laïcité, «contrat d’engagement républicain » signé par les associations, instruction en famille, financement des lieux de culte, etc., la loi concerne directement les collectivités. La loi étend notamment l’obligation de neutralité et le respect du principe de laïcité, qui s’applique déjà aux agents publics, aux entreprises délégataires d’un service public, aux services de transport de voyageurs et aux bailleurs sociaux, mais aussi à tous les élus : ainsi, «pour les attributions qu’ils exercent au nom de l’État, le maire, les adjoints et les membres du conseil municipal agissant par délégation du maire dans les conditions fixées à l’art. L. 2122-18 sont tenus à l’obligation de neutralité et au respect du principe de laïcité ».

L'hebdomadaire de l'AMF n°252 - jeudi 14 octobre 2021

Le Bureau de l’AMF réuni le 5 octobre s’est prononcé sur le projet de loi de finances pour 2022. L’AMF a obtenu la suspension des contrats de « Cahors » encadrant les dépenses des collectivités, et qui sont contraires à la relance ainsi que l’abandon à ce stade de la réforme de l'imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) : l’AMF s’était en effet opposée avec les autres associations d’élus à cette nouvelle réduction des ressources locales. Toutefois, le Bureau a ainsi estimé que le PLF 2022 affiche une distribution de crédits nouveaux à l’ensemble des acteurs économiques sauf les collectivités du bloc communal. Ainsi, sous couvert de maintien de la DGF, le gel des dotations implique la poursuite de la baisse des montants alloués pour plus de la moitié des collectivités du bloc communal.

L'hebdomadaire de l'AMF n°251 - Jeudi 7 octobre 2021

Le Bureau de l’AMF a validé le 5 octobre dernier à l’unanimité 26 propositions pour la revalorisation et l’attractivité du métier de secrétaire de mairie et apporter des réponses concrètes aux nombreuses difficultés rencontrées par les 29 606 communes concernées. L’AMF a saisi à ce titre Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques en lui adressant sa contribution. En effet, mesurant l’importance de cette question et des attentes qu’elle suscite, la Commission FPT et RH de l’AMF a consacré un groupe de travail dédié en son sein, animé par Murielle Fabre, co-présidente de la Commission FPT et RH, maire de Lampertheim et vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg. Il s’est réuni plusieurs fois depuis le mois de mai 2021, a mené plusieurs auditions et a également partagé ses travaux avec les associations d’élus concernées. 

L'hebdomadaire de l'AMF n°250 - Jeudi 30 septembre 2021

Après les annonces faites par le Premier ministre au Congrès de l’USH, l’AMF prend acte du constat fait par le gouvernement de l’échec de sa politique de "choc de l’offre" engagée en 2017 pour remédier à l’insuffisance de la production de logements en France. L’AMF est satisfaite que le gouvernement reprenne un certain nombre de ses propositions, formulées aussi dans le rapport Rebsamen, visant à redéfinir un modèle économique et financier ambitieux pour la construction de logement sociaux, après plusieurs années de mise en cause. Toutefois, l’AMF estime que les réponses apportées sont encore incomplètes pour garantir sur le long terme la relance de la construction de logements sur l’ensemble du territoire national, et pas seulement dans les zones tendues.

L'hebdomadaire de l'AMF n°249 - Jeudi 23 septembre 2021

Depuis le mois de mars 2020, les réunions des conseils municipaux et communautaires, en particulier, se déroulent avec un mode de fonctionnement qui déroge aux règles fixées par le Code général des collectivités territoriales. En effet, les réunions peuvent se tenir en tout lieu, elles peuvent se tenir sans public ou avec un public restreint, ainsi qu’en visioconférence ; le quorum est fixé au tiers des membres présents ; enfin chaque élu peut disposer de deux pouvoirs. Ces dispositions prendront fin le 30 septembre. A compter du 1er octobre, les dispositions du code général des collectivités locales devront être de nouveau respectées. La DGCL les a rappelées dans une "Foire aux questions" sur la continuité institutionnelle et dispositions dérogatoires pour les collectivités territoriales pendant l’état d’urgence sanitaire, disponible sur le site de l'AMF.

L'hebdomadaire de l'AMF n°248 - Jeudi 16 septembre 2021

Conformément au mandat qui lui avait été donné par le Bureau en application de l’article 8 al.5 des statuts, la Commission a procédé à la vérification de la validité des candidatures aux trois scrutins statutaires prévus pour renouveler les instances de l’AMF lors de son prochain Congrès. L’ensemble des décisions ont été prises à l’unanimité des membres de la Commission.
La Commission a validé les deux candidatures à la présidence de l’Association qui lui ont été soumises, à savoir et présentées ici par ordre alphabétique du patronyme du candidat :
celle de Monsieur Philippe LAURENT, maire de Sceaux (92), et celle de Monsieur David LISNARD, maire de Cannes (06). La Commission a validé les deux listes de candidats au Bureau de l’Association qui lui ont été soumises, à savoir et présentées ici par ordre alphabétique du patronyme du déposant : la liste «  Avec Philippe LAURENT, une équipe au service de tous les maires » présentée par Monsieur Philippe LAURENT, maire de Sceaux (92), et la liste « Union soutenue par François BAROIN » présentée par Monsieur David LISNARD, maire de Cannes (06).