Espace Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°249 - Jeudi 23 septembre 2021

Depuis le mois de mars 2020, les réunions des conseils municipaux et communautaires, en particulier, se déroulent avec un mode de fonctionnement qui déroge aux règles fixées par le Code général des collectivités territoriales. En effet, les réunions peuvent se tenir en tout lieu, elles peuvent se tenir sans public ou avec un public restreint, ainsi qu’en visioconférence ; le quorum est fixé au tiers des membres présents ; enfin chaque élu peut disposer de deux pouvoirs. Ces dispositions prendront fin le 30 septembre. A compter du 1er octobre, les dispositions du code général des collectivités locales devront être de nouveau respectées. La DGCL les a rappelées dans une "Foire aux questions" sur la continuité institutionnelle et dispositions dérogatoires pour les collectivités territoriales pendant l’état d’urgence sanitaire, disponible sur le site de l'AMF.

L'hebdomadaire de l'AMF n°248 - Jeudi 16 septembre 2021

Conformément au mandat qui lui avait été donné par le Bureau en application de l’article 8 al.5 des statuts, la Commission a procédé à la vérification de la validité des candidatures aux trois scrutins statutaires prévus pour renouveler les instances de l’AMF lors de son prochain Congrès. L’ensemble des décisions ont été prises à l’unanimité des membres de la Commission.
La Commission a validé les deux candidatures à la présidence de l’Association qui lui ont été soumises, à savoir et présentées ici par ordre alphabétique du patronyme du candidat :
celle de Monsieur Philippe LAURENT, maire de Sceaux (92), et celle de Monsieur David LISNARD, maire de Cannes (06). La Commission a validé les deux listes de candidats au Bureau de l’Association qui lui ont été soumises, à savoir et présentées ici par ordre alphabétique du patronyme du déposant : la liste «  Avec Philippe LAURENT, une équipe au service de tous les maires » présentée par Monsieur Philippe LAURENT, maire de Sceaux (92), et la liste « Union soutenue par François BAROIN » présentée par Monsieur David LISNARD, maire de Cannes (06).

L'hebdomadaire de l'AMF n°247 - Jeudi 9 septembre 2021

Dans le cadre du Beauvau de la sécurité, les associations d’élus souhaitent rappeler le rôle pivot des maires qui doit être réaffirmé dans la mise en œuvre des politiques de sécurité. Elles rappellent qu’il appartient à l’Etat d'assurer la sécurité de la population, en tout temps et en tout lieu, avec les forces de police et de gendarmerie. Cette protection de nos compatriotes doit s’effectuer sur l’intégralité du territoire : urbain, périurbain, rural, quartiers sensibles, zones d’affluences touristiques, outre-mer... Les constats réaffirmés dans le cadre des tables rondes du Beauvau de la sécurité sont connus : mobilisation accrue des forces de sécurité (gilets jaunes, terrorisme, crise sanitaire, violences intrafamiliales, trafic de stupéfiants…), incompréhension voire défiance d’une partie de la population, exigence accrue de sécurité, nouvelles problématiques liées aux réseaux sociaux… Pour plus d’efficacité, les associations d’élus formulent 18 propositions à travers 3 axes : mieux associer les élus à la stratégie nationale de sécurité ; renforcer la décentralisation des politiques de sécurité ; conforter et enrichir le lien Forces de sécurité Intérieure (FSI) - Nation.

L'hebdomadaire de l'AMF n°246 - Jeudi 2 septembre 2021

La 103e édition du Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France se tiendra les 16, 17 et 18 novembre 2021, au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Elle sera précédée le 15 novembre, à la Maison de la mutualité, de la Journée des élus ultramarins, véritable temps d’échanges sur la situation spécifique des collectivités d’Outre-mer. Au sortir d’une crise sanitaire sans précédent et au cœur d’une crise sociale et économique loin de s’achever, les maires témoigneront de leur rôle fondamental de piliers de la République. À cinq mois de l’élection présidentielle, cet événement sera immanquablement un temps de dialogue essentiel avec les plus hautes autorités de l’État et permettra aux congressistes de débattre, d’échanger et d’interpeller les pouvoirs publics sur des enjeux majeurs. Le débat du mardi16 novembre sera consacré aux « libertés locales à l'épreuve des crises ou la libre administration en question ». Quelles conséquences les maires tirent-ils de la crise sanitaire et ses conséquences ? Il s'agira de mettre en valeur le regard des maires sur l'organisation de notre système de santé, sur l'impact financier de la crise dans les budgets ou sur les relations entre l'Etat et les collectivités dans les périodes d'urgence. Quelques temps forts jalonneront cet événement où de nombreuses personnalités sont attendues avec notamment l'élection du président, des membres du Bureau et du Comité directeur de l’Association et la séance solennelle de clôture en présence des plus hautes autorités de l’Etat.

L'hebdomadaire de l'AMF n°245 - Jeudi 29 juillet 2021

Dans le cadre de l’Observatoire de la démocratie de proximité AMF – CEVIPOF et en partenariat exclusif avec Le Figaro, une enquête a été conduite auprès d’un échantillon représentatif de 10 105 Français pour comprendre la manière dont les Français ont vécu la crise sanitaire, comment ils ont pu apprécier le rôle de leur maire (et des équipes municipales), quels sont les ressorts de la confiance accordée aux édiles, et comment l’avenir des territoires peut s’engager de manière harmonieuse entre une aspiration au respect du principe d’égalité républicaine mais également à davantage d’efficacité publique.
En juillet 2019, lors de la première enquête auprès des Français sur leurs perceptions et représentations du rôle des équipes municipales, un fort besoin de « communalité » était apparu. Si le maire émergeait comme l’acteur politique incontournable au plan local, son rôle bien qu’indispensable n’apparaissait pas toujours clairement auprès des citoyens quant à son champ d’intervention. La crise sanitaire, qui a bousculé le déroulement des élections municipales de 2020, n’a pas apporté une meilleure clarification du rôle des maires : tributaires des Agences régionales de santé, ils ont dû répondre aux appels de leurs administrés sans pour autant se substituer à l’État et ses représentants dans leur champ de compétence. L’épidémie causée par le coronavirus a modifié les rapports du contrat social sur le terrain des libertés, interrogé le degré de cohésion d’une société confinée de longues semaines et confirmé le civisme des Français.

L'hebdomadaire de l'AMF n°244 - Jeudi 22 juillet 2021

Plus qu'un drapeau sur la façade des mairies, plus qu'un symbole d'unité, l'Europe est une chance, une réalité au quotidien dans les quelques 34 968 communes et 1 254 intercommunalités. L'Union européenne se concrétise à chaque coin de rue par des voies-vertes, des équipements culturels et sportifs, la construction de maisons de santé, le tourisme rural, la protection de la façade maritime... Elle encourage aussi la mobilité des jeunes, la coopération transfrontalière, la rénovation énergétique de nos bâtiments. Elle agit également en soutien aux projets de développement local et favorise les actions de coopération entre collectivités de différents pays. Ce guide, véritable « tableau de bord » des fonds européens, reprend chaque domaine dans lesquels les communes et intercommunalités agissent. Il met également à la disposition des élus des fiches individuelles sur chaque fonds reprenant leur définition, les actions finançables, leur fonctionnement, leurs modalités d'attributions et les interlocuteurs dédiés. Premiers à agir et intervenir sur le terrain dans le déploiement des politiques européennes, les maires et présidents d'EPCI, sont directement concernés par les décisions européennes, puisque 70 % d'entre elles ont un impact dans leurs communes et leur intercommunalité. Ce guide propose de naviguer facilement entre les différentes aides, mobiliser leurs équipes, et accélérer les projets locaux.