Espace Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°245 - Jeudi 29 juillet 2021

Dans le cadre de l’Observatoire de la démocratie de proximité AMF – CEVIPOF et en partenariat exclusif avec Le Figaro, une enquête a été conduite auprès d’un échantillon représentatif de 10 105 Français pour comprendre la manière dont les Français ont vécu la crise sanitaire, comment ils ont pu apprécier le rôle de leur maire (et des équipes municipales), quels sont les ressorts de la confiance accordée aux édiles, et comment l’avenir des territoires peut s’engager de manière harmonieuse entre une aspiration au respect du principe d’égalité républicaine mais également à davantage d’efficacité publique.
En juillet 2019, lors de la première enquête auprès des Français sur leurs perceptions et représentations du rôle des équipes municipales, un fort besoin de « communalité » était apparu. Si le maire émergeait comme l’acteur politique incontournable au plan local, son rôle bien qu’indispensable n’apparaissait pas toujours clairement auprès des citoyens quant à son champ d’intervention. La crise sanitaire, qui a bousculé le déroulement des élections municipales de 2020, n’a pas apporté une meilleure clarification du rôle des maires : tributaires des Agences régionales de santé, ils ont dû répondre aux appels de leurs administrés sans pour autant se substituer à l’État et ses représentants dans leur champ de compétence. L’épidémie causée par le coronavirus a modifié les rapports du contrat social sur le terrain des libertés, interrogé le degré de cohésion d’une société confinée de longues semaines et confirmé le civisme des Français.

L'hebdomadaire de l'AMF n°244 - Jeudi 22 juillet 2021

Plus qu'un drapeau sur la façade des mairies, plus qu'un symbole d'unité, l'Europe est une chance, une réalité au quotidien dans les quelques 34 968 communes et 1 254 intercommunalités. L'Union européenne se concrétise à chaque coin de rue par des voies-vertes, des équipements culturels et sportifs, la construction de maisons de santé, le tourisme rural, la protection de la façade maritime... Elle encourage aussi la mobilité des jeunes, la coopération transfrontalière, la rénovation énergétique de nos bâtiments. Elle agit également en soutien aux projets de développement local et favorise les actions de coopération entre collectivités de différents pays. Ce guide, véritable « tableau de bord » des fonds européens, reprend chaque domaine dans lesquels les communes et intercommunalités agissent. Il met également à la disposition des élus des fiches individuelles sur chaque fonds reprenant leur définition, les actions finançables, leur fonctionnement, leurs modalités d'attributions et les interlocuteurs dédiés. Premiers à agir et intervenir sur le terrain dans le déploiement des politiques européennes, les maires et présidents d'EPCI, sont directement concernés par les décisions européennes, puisque 70 % d'entre elles ont un impact dans leurs communes et leur intercommunalité. Ce guide propose de naviguer facilement entre les différentes aides, mobiliser leurs équipes, et accélérer les projets locaux.

L'hebdomadaire de l'AMF n°243 - Jeudi 15 juillet 2021

Décomplexifier, simplifier, fluidifier l’action publique : ces objectifs louables, souhaités conjointement par les élus locaux et l’État, peinent en vérité à se traduire concrètement sur le terrain. Au grand dam des maires, qui déplorent le carcan règlementaire croissant pesant sur leurs projets, le poids et le coût des normes régissant tant les équipements publics que leurs diverses politiques, en dépit du rôle essentiel du Conseil national d’évaluation des normes (CNEN) dans leur allègement, le montage toujours plus complexe des dossiers de demandes de subventions auprès de l’État. Sans parler des fonds européens aux circuits d’instruction et de décision illisibles mais  pourtant essentiels pour le cofinancement de projets de développement, notamment en milieu rural. La multitude des dispositifs contractuels lancés actuellement par le gouvernement sous la forme d’appels à projets, à candidatures ou à manifestation d’intérêt, dont le suivi du calendrier et des circuits de financement relève du parcours du combattant, est en totale contradiction avec le discours officiel qu’il tient sur sa volonté de ne pas y recourir. Il n’y a quasiment plus aucun acte de politique locale qui ne soit compliqué par la loi ou le règlement.

L'hebdomadaire de l'AMF n°242 - Jeudi 8 juillet 2021

L’AMF prépare le prochain Congrès des maires et présidents d’intercommunalité de France prévu du 15 au 18 novembre 2021, à Paris au Parc des expositions de la Porte de Versailles (pavillon 5). Après une année 2020 inédite puisque pour la première fois (hors période de guerre), les maires n’avaient pas pu se réunir en congrès, ce grand rendez-vous national s’annonce historique. Au sortir d’une crise sanitaire sans précédent à l’époque contemporaine et au cœur d’une crise sociale et économique loin de s’achever, les maires réunis en Congrès témoigneront de leur rôle fondamental de piliers de la République. Ce Congrès sera aussi le premier depuis les élections municipales de 2021 qui ont contribué à un fort renouvellement des équipes municipales et intercommunales. À cinq mois de l’élection présidentielle, le Congrès sera immanquablement un temps de dialogue essentiel avec les plus hautes autorités de l’État. Le programme de ce 103e Congrès prend déjà forme et il sera particulièrement riche.

L'hebdomadaire de l'AMF n°241 - Jeudi 1er juillet 2021

Afin de présenter l’organisation, les compétences et le fonctionnement de la commune et de l’intercommunalité, l’AMF a réalisé plusieurs clips pédagogiques, à destination du grand public.
Privilégiant une approche didactique et ludique, ces clips permettent de répondre aux principales questions que les citoyens peuvent se poser : qu’est-ce que la commune ou l’intercommunalité ? Comment fonctionnent-elles ? Quelles sont les responsabilités d’un maire et celles d’un président d’intercommunalité ? Comment la commune ou l’intercommunalité agissent-elles au quotidien au service des habitants ? Quelle est la complémentarité de leurs actions ?
L’AMF a souhaité rappeler que la commune est l’échelon de base de notre organisation territoriale. Quels que soient sa taille et le nombre de ses habitants, la commune organise, directement ou indirectement, un grand nombre de services publics locaux et contribue à améliorer le cadre de vie des habitants. Cependant, pour mieux exercer leurs compétences, mutualiser leurs moyens financiers et humains, élargir l’accès des habitants à des équipements structurants, gagner en efficacité sans perdre en proximité, les communes se rassemblent au sein d’intercommunalités.

L'hebdomadaire de l'AMF n°240 - Jeudi 24 juin 2021

778 communes nouvelles créées à ce jour regroupent plus de 2500 communes, le phénomène est loin d’être marginal. Après deux ans de pause du fait des élections municipales et de la crise sanitaire, l’objectif est aujourd’hui de relancer la dynamique. Au-delà des intérêts déjà bien connus du regroupement, les communes nouvelles démontrent aussi leur plus-value en jouant un rôle dans la gestion de la crise sanitaire, la relance économique ou les nouveaux dispositifs contractuels de l’Etat (programme « Petites villes de demain…). La marque de fabrique de la commune nouvelle c’est la capacité à respecter l’histoire et l’identité de chaque commune membre tout en se regroupant. La commune nouvelle repose avant tout sur la volonté des élus à la différence de la loi NOTRe qui a imposé les regroupements d’intercommunalités. La commune nouvelle, c’est « une mutualisation à 100% » de tous les moyens. Tout est mis en commun dans une seule entité qui est une collectivité locale. C’est un outil efficace pour maintenir et développer des services à la population en milieu rural. L’objectif aujourd’hui est de relancer la dynamique en informant les élus et leurs équipes sur le dispositif, et en particulier les nouveaux élus. Cette volonté se traduit dans une stratégie d’accompagnement renforcé de l’AMF avec dans un premier temps, la mise à disposition de ce dossier d’information sur les communes nouvelles. Avant l’été, un guide des bonnes pratiques sera publié par l’AMF, en partenariat avec Territoires Conseils un service de la Banque des Territoires, afin d’aider les élus porteurs d’un projet. Au sommaire : méthodologie, retour d’expériences, étapes clés, conseils…